À la une

Palmer & vous

L'œnothèque
Millésimes
La complexité d'un terroir et l'écoute de ses hommes au service de vins tenus, équilibrés, longs, et soyeux. Une signature.
Découvrir
wine_library_chateau_palmer
Le Domaine

Héritage

L’histoire de Château de Palmer. Son passé-présent continu, avec pour trait d’union la passion. Celle qui anime tour à tour le Major Général Palmer, les frères Pereire et, aujourd’hui, les familles Mähler-Besse ainsi que Sichel. Galerie de portraits…
Découvrir
heritage_chateau_palmer.jpg
Exposition
Mémoire de l’éphémère
Ernest Pignon-Ernest est un grand dessinateur dont les oeuvres naissent souvent de lectures et qui ne dessine que pour inscrire ses oeuvres dans des lieux où elles font résonner une histoire. L'exposition Mémoire de l’éphémère est visible dans le cadre des visites à Château Palmer.
Découvrir
Ernest_Pignon_Ernest_Chateau_Palmer
À la une

Sous l’influence du fleuve

On dit souvent que « les grands terroirs regardent l’eau ». L’estuaire de la Gironde, réunion de la Garonne...

Avril 2018 - On dit souvent que « les grands terroirs regardent l’eau ». L’estuaire de la Gironde, réunion de la Garonne et de la Dordogne, les aura sauvés.

Avec un déficit hydrique significatif et des mois de février et mars particulièrement doux, nous attendions un départ précoce de la végétation. Ainsi, dès la fin du mois de mars et pendant la première quinzaine d’avril, les bourgeons se développent dans des conditions optimales.
Malheureusement, la région bordelaise connaît un épisode de gel d’une rare intensité les nuits des 27 et 28 avril. Le fleuve, véritable protecteur thermique, a préservé l’essentiel du vignoble de Château Palmer, situé sur les premières croupes de graves longeant la rive. Seules quelques parcelles plus reculées à l’ouest ont souffert du gel.

Les excellentes conditions climatiques de la fin du mois de mai facilitent ensuite la floraison et laissent augurer d’une belle récolte. Le printemps reste très sec jusqu’à la fin du mois de juin. Au début de l’été, des épisodes pluvieux permettent d’appréhender avec tranquillité la période estivale, mais retardent légèrement l’arrêt de croissance végétatif de la vigne. La véraison se déroule dans de bonnes conditions au début du mois d’août.
Les pluies du mois de septembre accélèrent l’évolution des pellicules. La récolte est précoce avec un début des vendanges le 20. Nous commençons avec de très beaux merlots, puis continuons avec les cabernets sauvignons et les petits verdots. Nous terminons les vendanges le 29 septembre.

Dès le début des vinifications, les conditions du millésime, associées à notre conduite du vignoble respectueuse des terroirs, nous ont permis d’avoir une grande lisibilité de l’expression de nos parcelles. Une fois n’est pas coutume, les assemblages d’Alter Ego et de Château Palmer sont en grande partie réalisés dès les écoulages et avant les fermentations malolactiques.

Le millésime 2017 à Château Palmer est précis, sans excès. Nos vins présentent un équilibre des plus classique. Leurs tannins caressants et la profondeur aromatique laissent présager une belle longévité.

Découvrir
2017-vintage
Rencontres

Seiji
Nagayama

Cuisinier
Château Palmer, Margaux
Le domaine vit. Il reçoit. Son chef japonais en tête. Depuis 3 ans, Seiji Nagayama accompagne les moments Palmer au château, sa cuisine en partage.
Découvrir
seiji_chateau_palmer

«En fonction des saisons et des produits disponibles, je compose une carte, toujours empreinte d’un classicisme français auquel j’ajoute des petites touches japonaises : ici, une anguille découpée comme dans mon pays ; là, un sel relevé d’éperlans salés et séchés…»

Seiji Nagayama, Cuisinier, Château Palmer