À la une

Palmer & vous

L'œnothèque

Château Palmer & son Alter Ego

Les vins de Château Palmer. Ses mots. À partir d’une même philosophie, autant d’expressions de son terroir. Avec le temps, ces hommages à la nature environnante de l'appellation Margaux et à l’héritage de Château Palmer résonnent. Pas avec force ; mais tout en finesse, en élégance. Avec l’âge, les grands crus, les mots de Château Palmer, prennent plus de sens.

Découvrir
palmer_600x844
À la une

Les bienfaits du compost

Le compost est le processus idéal pour réutiliser toutes les matières organiques que nous jetons à Château Palmer. Il est constitué de...

Août 2019 — Le compost est le processus idéal pour réutiliser toutes les matières organiques que nous jetons à Château Palmer. Il est constitué de quatre éléments. Le fumier d’animaux provient des moutons et des vaches dont les bergers s’occupent. Les sarments de vignes sont ramassés par le chef de culture, les vignerons et les tractoristes. Les déchets des vendanges sont composés des rafles et des déchets issus du tri (raisins, insectes, feuilles). Les déchets verts du jardin sont composés de branches, brindilles, épluchures et bien d’autres. Tous ces éléments qui constituent le compost sont récoltés toute l’année, sauf pour les déchets des vendanges, récupérés entre septembre et octobre. Ils sont stockés en tas sur une parcelle dédiée à cet usage.

Au mois d’août, les quatre tas sont homogénéisés à l’aide d’un broyeur mélangeur. Le compost est ensuite disposé en andain, ce qui représente une bande continue sur le sol. Des préparations biodynamiques à base de plantes y sont ajoutées pour aider la transformation du compost. C’est également à ce moment qu’a lieu la fermentation qui peut atteindre les 60°C et laisse l’eau s’évaporer.

Le compost va se complexifier et se stabiliser pendant plusieurs mois. Ce processus riche et complexe offre différents bénéfices pour les vignes et le sol. Il peut s’utiliser « jeune », environ quatre mois de maturation, ou « vieux » avec plus de six mois de maturation. Un compost « jeune » sera fortement azoté et bénéficiera à la plante. Un compost « vieux » est plus riche en carbone et constitue un apport intéressant pour le sol. La répartition du compost sur les sols se déroule entre décembre et janvier pour la plantation de jeunes pieds de vignes ainsi que sur certaines parcelles en production.

Découvrir
Château Palmer : bienfaits, compost, vignes, vignobles, biodynamie
Exposition
«Jazz, the sound of New-York»
Château Palmer accueille l’exposition «Jazz, the Sound of New York» de Philippe Lévy-Stab du 2 septembre au 20 décembre 2019.
Découvrir
Château Palmer accueille l’exposition «Jazz, the Sound of New York» de Philippe Lévy-Stab
Le Domaine

Héritage

L’histoire de Château Palmer. Son passé-présent continu, avec pour trait d’union la passion. Celle qui anime tour à tour le Major Général Palmer, les frères Pereire et, aujourd’hui, les familles Mähler-Besse ainsi que Sichel. Galerie de portraits…
Découvrir
heritage_chateau_palmer.jpg
Hors-Champ
Colorama

Avant que les vins de Château Palmer ne voient rouge, la couleur de leurs fruits est toute autre. Au fil des saisons, lumière sur un panorama de tonalités inattendues, bien plus complexes qu’il n’y paraît…  

Vert chlorophylle d’abord. Une couleur douce. Celle d’un fruit fraîchement sorti.
Vert clair à translucide, ensuite. Comme un passage obligé pour changer à nouveau de couleur.
Rose, rouge puis brun, plus tard. Les anthocyanes, des matières colorantes, entrent en action. Sous leur effet, le grain bleuit.
Bleu prune, enfin. Signe que le raisin arrive à maturité.
Une dégustation quotidienne décide alors de son sort. La récolte faite, une nouvelle page s’ouvre. Blanche cette fois…
Découvrir
colorama_chateau_palmer_422
Rencontres

Pierre-Baptiste Cormery

Ouvrier de chai
Château palmer, Margaux
Depuis 5 ans, à Château Palmer, ce futur trentenaire intervient lors des différentes phases de vinification des millésimes de...
Découvrir
Château Palmer : Pierre Baptiste Cormery, chai, vin, barriques, millésimes, metal

« Aucun millésime ne ressemble au précédent ! La remise en cause permanente de nos pratiques interdit tous les automatismes. Seule la dégustation nous guide. »

Pierre-Baptiste Cormery, Ouvrier de chai, Château Palmer