À la une

Palmer & vous

L'œnothèque

Château Palmer & son Alter Ego

Les vins de Château Palmer. Ses mots. À partir d’une même philosophie, autant d’expressions de son terroir. Avec le temps, ces hommages à la nature environnante de l'appellation Margaux et à l’héritage de Château Palmer résonnent. Pas avec force ; mais tout en finesse, en élégance. Avec l’âge, les grands crus, les mots de Château Palmer, prennent plus de sens.

Découvrir
palmer_600x844
À la une

« GENIUS LOCI » de François Méchain

Château Palmer présente Genius Loci, une exposition emblématique en hommage au plasticien-photographe français François Méchain. Dans chaque espace arpenté pendant quarante-cinq ans - ses territoires intimes, sa région, comme de nombreux pays étrangers...

Octobre 2020 - Château Palmer présente « Genius Loci » , une exposition emblématique en hommage au plasticien-photographe français François Méchain... Dans chaque espace arpenté pendant quarante-cinq ans - ses territoires intimes, sa région, comme de nombreux pays étrangers -, ce charentais de naissance trouva matière à imaginer des pièces complexes et singulières qu’il immortalisa sous son objectif. Empreinte de messages forts, engagés, sa manière sensible d’appréhender notre monde et le génie de ses lieux fait écho aux valeurs de Château Palmer.

Sculpteur-photographe, mais aussi « journaliste, géographe, biologiste, historien, sociologue amateur » selon ses termes, François Méchain est dès ses débuts un plasticien épris de nature et de voyage, exhortant le spectateur à réfléchir sur ce qu’il lui est donné à voir. Entre 1978 et 1982, il réalisa ses Equivalences, séries de photographies poétiques et intimes interrogeant les pouvoirs de l’image, entre illusion et réalité.

De 1988 à 1989, l’artiste nomade modela la nature environnante à travers d’énigmatiques sculptures végétales à l’épure géométrique, théâtralisées au sein de paysages naturels. Photographiées, ces sculptures-fictions jettent encore le trouble sur le réel et sa représentation. Infatigable voyageur au cœur de vastes contrées plus lointaines, il réalisa de grandes installations In-Situ, dont les épreuves photographiques constituent l’aboutissement ultime d’un processus mettant en exergue tant des préoccupations environnementales que des réflexions philosophiques ou politiques, en fonction du contexte.

Durant quarante-cinq années de création, François Méchain n’eut de cesse d’élargir le cercle de ses intérêts et de son champ d’action. En premier, la sphère intime avec au centre ses Equivalences, puis le cercle spatial de ses sculptures-fictions avec le paysage avoisinant l’atelier. Enfin, la figure étendue du cercle à travers ses résidences et commandes à l’étranger (Finlande, Italie, Canada, Brésil, USA…), dans le cadre de ses In-Situ.

L'exposition « Genius Loci » par François Méchain est visible dans le cadre des visites à Château Palmer, du 20 octobre 2020 au 15 janvier 2021. Durée 2h30 - 70€ - Réservation par e-mail à chateau-palmer@chateau-palmer.com

 

*Pour la sécurité de tous, le port du masque est obligatoire dans l’enceinte de la propriété et les gestes barrières sont appliqués. Suivant l’évolution de la crise sanitaire, le programme peut être amené à évoluer.

 

Durban, Chaumont-sur-Loire, 2012 © François Méchain

Découvrir
Le Domaine

Philosophie

Le style de Château Palmer. Derrière le fil rouge que ses vins tracent, une toile de fond que des valeurs, un parti-pris, une communauté dessinent. Tout un monde, curieux, sensible, attentionné… Au-delà du vin.
Découvrir
philosophy_chateau_palmer_560x414
À la une

Une décennie de dissidence inspirante

10 ans de pratiques pionnières, 10 ans de promesses tenues et 10 ans de révélations à venir...

Septembre 2020 - L’avenir de Château Palmer s’écrit depuis des générations. Mais la dernière décennie écoulée, comme celle qui s’ouvre, prouve que les lignes bougent parfois plus facilement qu'on ne croit…

10 ans de pratiques pionnières

En 2010, Château Palmer s’engage sur la voie d’une agriculture holistique. Le vignoble se réinvente en vaste écosystème dont l’essence, la vraie nature, est d’être autonome et équilibré. Les défenses de la vigne sont stimulées, les énergies du vivant canalisées. Depuis, les herbes poussent, les fleurs et les plantes aux vertus curatives grandissent. La biodiversité renaît, l’agrochimie disparaît. Le vin gagne en précision, en noblesse, en éclat. Palmer sera intégralement converti à la biodynamie en 2014.

10 ans de promesses tenues

En 2010, dans la lignée de millésimes qui ont établi sa légende (1961, 1983, 2005...), Palmer ouvre la décennie avec un vin béni du ciel, caractérisé par sa complexité, sa profondeur, son toucher de bouche envoûtant. Un vin plein de promesses, ciselé pour la garde, et dont le velours résonne dans le temps. S'ensuivront des millésimes alternant l’inattendu et le sublime, l’inclassable et l’historique, la fraîcheur et l’harmonie, validant à leur tour la nouvelle voie agricole : mettre un lieu dans un verre.

10 ans de révélations à venir

En 2010, Château Palmer choisit de conserver une part importante de sa production dans le caveau historique de la propriété. Si la Semaine des Primeurs, qui a traditionnellement lieu à Bordeaux au mois d’avril, reste l’occasion de présenter des grands crus dans leur prime jeunesse, Palmer inaugure en 2020 un nouveau temps fort : la seconde et dernière mise en marché, après dix ans de garde minutieuse au château, d’un vin ayant atteint l’âge de raison, prêt à dévoiler le spectre de ses nuances aromatiques.

Aujourd’hui, jeudi 24 septembre 2020, c’est donc à un vin déjà mythique, né dans un immense millésime pour Bordeaux, que revient d’inaugurer ce rendez-vous : Château Palmer 2010.

 

Photographies ©Yann Rabanier

 

Pour en savoir plus :

https://bit.ly/Palmer2010TYO-FR

 

Découvrir

« Aucun millésime ne ressemble au précédent ! La remise en cause permanente de nos pratiques interdit tous les automatismes. Seule la dégustation nous guide. »

Pierre-Baptiste Cormery, Ouvrier de chai, Château Palmer