À la une

Palmer & vous

header image flowers
Champs Libres

Hors-Champ

Les petites histoires font les grandes.
Ailleurs comme à Château Palmer.
Dans son village, les chemins de traverse sont légion.
Petit tour donc de ces à-côtés qui touchent au cœur.

Hors-Champ

La force de l'âge

 

Dans les parcelles, le temps œuvre...Le vin se bonifie avec les années. La vigne aussi. Petit à petit, ses racines gagnent en profondeur et, ce faisant, en nutriments utiles à son bon développement.

Dans les parcelles, le temps œuvre…

Le vin se bonifie avec les années. La vigne aussi. Petit à petit, ses racines gagnent en profondeur et, ce faisant, en nutriments utiles à son bon développement. Cette quête de longévité, Château Palmer l’accompagne. En délicatesse. Ses brebis entretiennent les sols et les enrichissent. Ses équipes bannissent les produits de l’agrochimie et pratiquent la greffe selon des méthodes douces. En ligne de mire, la pérennisation d’un écosystème, d’un grand terroir, d’un patrimoine végétal d’un demi-siècle en moyenne. Une rareté. Telle la parcelle « Tennis », dont les merlots regardent la Garonne depuis 1938. À couver.

 
Découvrir
Hors-champ

Les bonnes ondes

Dans les vignes, une drôle de mélodie résonne… À Château Palmer, une nouvelle « boîte à musique » d’un genre spécifique détonne.

Dans les vignes, une drôle de mélodie résonne… À Château Palmer, une nouvelle « boîte à musique » d’un genre spécifique détonne. De notes bleues, il n’en est pas question cette fois : le jazz repassera. Installé pendant les beaux jours de printemps, au milieu des parcelles de merlot qui font face au château, l’instrument émet une onde vibratoire à part. À l’aube puis à l’aurore, pendant que les oiseaux chantent, celle-ci stimule la floraison de la vigne. Quand la musique donne, les boutons fleurissent…

Découvrir
Les_bonnes_ondes
Hors-Champ

L’alchimie du vin

Au chai, la pomme fait du lait… «Transformation de la réalité banale en une fiction poétique, miraculeuse. » Telle est la définition de l’alchimie en littérature.

Au chai, la pomme fait du lait…
« Transformation de la réalité banale en une fiction poétique, miraculeuse. » Telle est la définition de l’alchimie en littérature. Et si elle s’appliquait à la viticulture ? Au chai de Château Palmer, après récolte, tri et foulage, jus, peaux et pépins amorcent « les » fermentations. Car, pour les fruits de la vigne, le processus est double. D’abord, alcoolique, quand le sucre devient alcool ; puis malolactique, lorsque l’acide malique passe à l’état lactique. Là, le vin se désacidifie naturellement, ou presque… L’homme l’aide, en plaçant les barriques dans une atmosphère à 21°C et en les bouchant à l’aide de bondillons de verre, capables de laisser s’échapper le gaz produit. Ou comment transformer le malum en lactis, la « pomme » en « lait ». Derrière ce jeu d’écriture, un petit miracle.

Découvrir
Hors-Champ

La «pièce à Choukry»

Derrière le nom de cette parcelle, une belle histoire… Point de départ : 1979. Abdeslem Choukry rejoint Château Palmer. Le vigneron d’origine marocaine travaille à la tâche.

Derrière le nom de cette parcelle, une belle histoire… Point de départ : 1979. Abdeslem Choukry rejoint Château Palmer. Le vigneron d’origine marocaine travaille à la tâche. Il rogne la vigne à la main, vendange en douils en remplissant petit à petit ces seaux de bois disposés à l’arrière d’une charrette à cheval, foule le raisin de ses pieds… Une autre époque. « Beaucoup de joies surtout », se souvient l’intéressé. Retraité depuis 2007, il vit à côté de la bergerie du domaine. De là, il veille sans doute sur la parcelle plantée de petit verdot à laquelle Thomas Duroux a donné son nom l’année de son départ. Au-delà du jeu d’écriture, de la dédicace, une élégante façon de saluer M. Choukry. Choukran.

Découvrir
Choukry Château Palmer
Hors-Champ

Drôles de graves

Derrière leur dénuement, mille richesses… Sous les pieds des galets. Par milliers. Noires, brutes et cassantes ; blanches et rondes ; petites et marbrées… Honneur aux graves.

Derrière leur dénuement, mille richesses…
Sous les pieds des galets. Par milliers. Noires, brutes et cassantes ; blanches et rondes ; petites et marbrées… Honneur aux graves. De grandes dames. Leur âge force le respect. Entre 1,2 et 1,7 million d’années. À la faveur de deux périodes glaciaires, la Garonne les a déposées là, en terrasses, au sommet de la croupe de Margaux, sur le Plateau des Brauzes. Leurs actions fascinent depuis. Pauvres en matières organiques, elles n’autorisent pas la vigne à pousser fort, à multiplier rameaux et feuilles. En couches successives, elles assurent un parfait drainage des sols et restituent la chaleur emmagasinée. À la clef, la production d’un raisin de grande qualité. Des pierres précieuses, en somme.
 

Découvrir
Peculiar_Pebbles
Hors-Champ

Carnets de vendange

Aux châteaux leur bibliothèque. Celle de Palmer archive ses cahiers d’écolier, depuis 1938…

Aux châteaux leur bibliothèque. Celle de Palmer archive ses cahiers d’écolier, depuis 1938…
Des petits formats, à spirale et petits carreaux. Par rangées entières. Sur les étagères, les carnets de vendange s’alignent. Ils n’ont pourtant plus cours. L’expression comme l’objet n’est plus d’usage. Pour archiver les données de récolte, l’heure est désormais au tableur. À l’écran, date, parcelle, cépage, nombre de cuvons, densité du moût, température et acidité des raisins défilent. Sur Excel, seule l’information ressort. Pas sur page. Ici, des taches et des ratures. Là, des déliés et autres effets d’écriture. Accidents et façons rythment ces héritages. Comme dans l’élaboration des vins maison. Le terroir : de ses écrits à ses expressions.

Découvrir
Harvest_Diaries_Chateau_palmer