À la une

Palmer & vous

Château Palmer : Fil rouge, jazz, 2019
Champs Libres

Fil Rouge

La ligne directrice. Celle fixée dès le mois de janvier pour organiser jusqu’en décembre nos prises de parole, de vue, de son… Toutes ces expressions autres que le vin lui-même qui enrichissent notre quotidien et le sien.

2019

Jazz

2019 détonne.
Château Palmer « jazze »,
Tout le temps.

Au printemps certes, Hear Palmer oblige,
Mais aussi après comme avant.
Derrière ce long accord, une même grammaire.
À Château Palmer, vin et jazz vont de pair.
Ils s’ébauchent librement d’interprétations en improvisations.
Ils composent avec un passé immémorial et un présent imprévisible.

Ils guettent un équilibre singulier et l’atteignent à leur façon.
À la clef, un plaisir partagé.

Châeau Palmer : jazz, fil rouge, 2019, château
Château Palmer : Fil rouge, jazz, 2019, 10 édition

DANS L'ŒIL DE PALMER

10 millésimes, 10 interprétations

À l’ombre des vignes, au cœur du village. C’est là, depuis 2010, que les assemblages de l’année s’expriment en premier lieu. Au printemps, en musique. Ainsi va Hear Palmer.

Durant chaque campagne primeurs, des jazzmen invités livrent en live leurs interprétations des nouveaux millésimes. Les blue notes résonnent et les applaudissements pleuvent.10 éditions, 10 formations le prouvent : Jacky Terrasson, Michel Portal & Yaron Herman, Giovanni Mirabassi, Glenn Ferris & Flavio Boltro, Lionel Belmondo Trio, Daniel Humair Quartet, Christophe Dal Sasso Big Band, Dan Tepfer & Thomas Enhco, Archie Shepp Quartet, Einar Scheving Quartet et, demain, Émile Parisien.

Les 29, 30 et 31 mars prochains, Hear Palmer souffle ses 10 ans. Une respiration.

Château Palmer : Jazz de J à ZZ, Guy Le Querrec, exposition
EXPOSITION
JAZZ DE J À ZZ
Guy Le Querrec

L’année 2019 sera jazz à Château Palmer, marquée par la 10ème édition de notre concert annuel, Hear Palmer. Une belle occasion de mettre à l’honneur les oeuvres de Guy Le Querrec au travers de son exposition Jazz de J à ZZ, proposée du 19 janvier au 19 août 2019 à Château Palmer.

fermer
L’année 2019 sera jazz à Château Palmer, marquée par la 10ème édition de notre concert annuel, Hear Palmer. Une belle occasion de mettre à l’honneur les oeuvres de Guy Le Querrec au travers de son exposition Jazz de J à ZZ, proposée du 19 janvier au 19 août 2019 à Château Palmer.

Photographe de l’agence Magnum Photos depuis 1976, ce parisien d’origine bretonne est tombé amoureux de l’image dès son plus jeune âge. Dans la lignée de Marc Riboud, Henri Cartier-Bresson, Sergio Larrain…, qu’il admire –, il parcourt le monde, livrant des reportages qui ont fait date.
Dans la vie et le travail de Guy Le Querrec, la musique figure en bonne place. Son regard se promène librement dans cet univers pour donner quelques-uns des plus célèbres clichés du XXème siècle. Il devient le photographe de tous les plus grands noms du jazz (Lauréat du Grand Prix de la Ville de Paris en 1998).

« Le jazz, mes oreilles, mon cœur, mes sentiments en ont besoin. Ces cadences, ces rythmes... Et il y a ce mot majeur : pratiquer une photographie de l’improvisation».

Chroniqueur régulier des épisodes de la vie de musiciens, il est aussi inventeur des spectacles « De l’eau dans le jazz » en 1983 et « Jazz comme une image » en 1993, où défilent sur écran géant ses photographies mises en musique, en live, par un quartet où il réunit Michel Portal, Louis Sclavis, Henri Texier et Jean-Pierre Drouet. En 2011, il est invité à suivre Michel Portal et Yaron Herman lors de la seconde édition de Hear Palmer dans le chai de la propriété. Cette rencontre marque le début d’une belle amitié entre le photographe et Château Palmer.

« Je cherche à raconter la vie des musiciens, leurs voyages, leurs fatigues, leurs rires, leurs séances de travail, leurs solitudes, leurs attentes».

Guy Le Querrec s’immisce avec pudeur et générosité dans la vie des artistes pour capturer un silence, un secret, une note : leur pouls.

Le ténor Archie Shepp au son chaud et lyrique déambule dans une rue de Paris, « le colosse du saxophone » John Coltrane hypnotise derrière un simple écran de télévision… Chaque image prise sur le vif fait appel au rythme, à l’improvisation, à l’imagination et défie le regard.  

L'exposition Jazz de J à ZZ par Guy Le Querrec est visible dans le cadre des visites à Château Palmer, du 19 janvier au 19 août 2019. Durée 2h30 - 70€ - Réservation par e-mail à chateau-palmer@chateau-palmer.com

Le trompettiste américain Miles DAVIS. 6ème PARIS JAZZ FESTIVAL. 1969. Salle Pleyel à Paris 8ème pendant le concert du Miles Davis Quintet avec les musiciens américains Wayne Shorter (saxophone ténor), Chick Corea (piano, keyboard), Dave Holland (contrebasse), Jack DeJohnette (batterie) ©Guy Le Querrec/ Magnum Photos
 
Archie Shepp, Paris, France, 9 novembre 1983 ©Guy Le Querrec/ Magnum Photos

 

DANS L'ŒIL DE PALMER

Blue note

Empreinte de spleen, elle est basse d’un demi-ton.

La gamme des do-ré-mi-fa-sol-la-si s’en retrouve approfondie, les partitions blues comme jazz aussi.

La Blue note les signe de mélancolie en ritournelles. Elle donne un nouveau souffle en somme à une narration personnelle.

Cette couleur musicale, le vin l’affiche.

De la teinte de ses raisins à maturité, à sa capacité de réinterpréter son héritage.

Sans parler de son étiquette… Bleu profond chez Château Palmer, presque noir.

Le fil rouge d’accords vin-jazz lumineux.

Château Palmer : étiquette, bleu, blue note, Fil rouge