À la une

Palmer & vous

Le Domaine

Au Vignoble

La nature de Château Palmer. Au cœur de Margaux,
66 hectares de graves et d’enherbement fixant la Garonne.
Entre ce sol riche de ses histoires séculaires et ses cieux
au microclimat horaire, des vignes que fixent à leur
tour les hommes et les femmes du domaine.
Un terroir, trois cépages : l’horizon de Château Palmer.

Le terroir. À grands vins, grand terroir. Une logique naturelle. Celle d’un long bras de terre, entre Océan Atlantique et estuaire de la Gironde. Derrière ses palus, le Plateau des Brauzes, première terrasse de graves, riche de ces nombreux dépôts laissés par la Garonne et la Dordogne. Des sols lessivés donc, pauvres en matière organique de fait, bien drainés qui plus est.
Impossible dans ces conditions pour la vigne de pousser très fort, de multiplier rameaux et feuilles. Les hommes et femmes de Château Palmer veillent au respect de cet équilibre, en œuvrant à la taille. La vigne doit se développer autrement : en produisant du raisin… Le meilleur qui soit. L’expression la plus naturelle d’une vigne séculaire, poussant sur un sol difficile, avec l’homme à son écoute. Un terroir exigeant.

terroir_chateau_palmer_926x668

« Les plus grands terroirs médocains voient l’eau. »

Dicton du Médoc

flowers_of_the_vine_chateau_palmer_1042x1042

Les cépages. La grammaire de Château Palmer. Celle avec laquelle le domaine compose, pour exprimer son terroir. Elle comprend trois piliers : le carbernet sauvignon et le merlot à part égale, complétés par une touche de petit verdot. Une exception. Et une règle : le cépage ne détermine pas la qualité du vin, il l'influence par ses caractéristiques propres.
 
Le carbernet sauvignon : le cépage par excellence de Bordeaux en général et du Médoc en particulier. Le tailler permet d'en mesurer l'effet. Il est fait d'un bois dur. C'est à lui que Château Palmer doit sa puissance contenue et la richesse de sa matière.

cabernet_sauvignon_chateau_palmer_926x668

Le merlot : un cépage de seconde zone pour certains. Pas ici. Quelques unes des plus belles terrasses de graves lui sont réservées. Car, s’il est précoce et donne de fait le signal des vendanges, le merlot confère surtout de la générosité, de la souplesse… Ce velouté qui signe les vins de Château Palmer.
 
Le petit verdot : longtemps indompté, ce cépage a fini par trouver sa place. Celle que le domaine lui a attribuée : finir l’assemblage, en lui apportant cette touche d’épice nécessaire.

vines_chateau_palmer_1878x990