CHATEAU PALMER > 2007

Un millésime exigeant
Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Un mois d'avril exceptionnellement chaud et sec donne à la vigne 10 jours d'avance. Mais dès la fin avril et jusqu'à la fin août, un climat globalement frais et humide s'installe. La floraison démarre par beau temps mais s'étale en raison du temps pluvieux et frais qui suit.
Une pression forte et constante du mildiou nous a inquiétés pendant toute la maturation des raisins. Dès la mi-juin et en juillet, nous avons réalisé des travaux d'échardage et d'éclaircissage au vignoble qui ont permis de maintenir une bonne aération des grappes. La persistance d'un climat frais fin juillet nous a conduit à procéder à un effeuillage minutieux de la zone des grappes sur la majorité du vignoble afin que le raisin puisse profiter au maximum du soleil.
Fin août, lors de nos premières dégustations de baies, les raisins montrent déjà un très beau potentiel aromatique. Dès les premiers jours de septembre, un vent d'est a accéléré la concentration et la maturation permettant de débuter les vendanges des premières parcelles de Merlot le 20 septembre après 3 semaines de beau temps, frais le matin doux et ensoleillé l'après-midi.

Date de vendanges : du 20/09/2007 au 02/10/2007

L'assemblage

Merlot : 49 %
Cabernet Sauvignon : 44 %
Petit Verdot : 7 %

Potentiel de garde

2012-2024

Dégustation

Commentaire de dégustation de Enrico Bernardo, le 01/12/2011.

La robe est rouge rubis aux reflets violines avec une matière colorante intense.
Le nez rappelle les notes de vanille, framboise, groseille et laurier avec une touche d'élevage.
La bouche possède un bel équilibre entre alcool et tannins. C'est un vin dense avec des tannins gras et une belle fraicheur.
La finale est chaleureuse. Il mérite du temps pour que l'alcool et les tannins s'intègrent à la structure du vin.

Opinions de la presse

The Wolrd of Fine Wine, Michel Bettane, le 20/12/2011
« Really my style of nose: great delicacy and great intricacy between cedar, leather and pepper. A noble texture and great finish. One of the most promising wines of the vintage.  »

The Wolrd of Fine Wine, Thierry Desseauve, le 20/12/2011
« Bright dark color. The most complex nose of the tasting, with a fantastic combination of coffee, crème anglaise, red fruit, cigar box and virginia tobacco.
Smooth and deep-bodied in an ultra refined style but with great energy. A fantastic succes.  »

The World of Fine Wine, Michael Schuster, le 20/12/2011
« Fine, sweet, ripe-fruit nose, which should make a lovely bouquet: nicely balanced, fresh, moderately rich middleweight, with a fine dry tannin frame: sweet, generous fruit, with notable complexity fot the vintage: ripe, minerally and long across the palate, but with a firmness of tannin that will need some time in bottle to mellow, an excellent, mineral-infused length.  »

Institute Masters of Wine, John Hoskins, le 09/11/2011
« Quite deeply coloured. Very attractive on the
nose – pure cassis, that cedary freshness and
just a little leafy. Unexpectedly slight on the
palate, though they have worked well to keep
light structure and fresh fruit in balance.
Elegant. »

Wine Journal erobertparker.com, Neal Martin, le 20/10/2011
« Tasted blind at the 2007 Bordeaux horizontal in Southwold. The Palmer 2007 has a very fine bouquet with macerated dark cherries, loganberry, cedar and a touch of graphite. Very good definition and lift. The palate is medium-bodied with succulent tannins, some lovely ripe Merlot lending corpulence and lushness, though without compromising structure. The breeding is evident here and it represents one of the finest wines of the appellation this year. »

La Revue du Vin de France n°548, Olivier Poels, le 01/07/2010
« Le vin séduit par sa belle rondeur et son côté souple et en même temps très gourmand. Ample et de bonne constitution, avec une expression juteuse du fruit, il est délicieux aujourd\'hui. »

erobertparker.com, Robert Parker, le 01/04/2010
« A blend of 49% Merlot, 44% Cabernet Sauvignon, and 7% Petit Verdot, the 2007 Palmer possesses a dense ruby/purple color as well as attractive smoky charcoal, blackberry, and plum aromas, good purity, excellent texture, and a soft, fleshy mouthfeel. It should drink well for 10-12 years. »

Beverage Media, Roger Morris, le 01/04/2008
« Beautiful Cabernet nose, good structure and length, dark cassis and walnut flavors. »

Decanter, Steven Spurrier, le 01/04/2008
« Black-red. Lovely, very rich concentration of velvety, spicy fruit with great depth but not over-extraction. Impressive persistence with good density of tannins to back it up.  »

Gault Millau, le 01/04/2008
« Robe grenat sombre, réglisse. Belle densité, élégant, petit creux, joli fond suave, assez rond. »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, le 01/04/2008
« (49% merlot, 44% cabernet sauvignon and 7% petit verdot; includes 12% press wine) Good deep ruby. Pure, scented aromas of blackberry and violet. Rich and chewy if a bit backward and sullen today, with flavors of blackberry, dark chocolate and licorice. Dry, classic and light on its feet. This should gain in complexity with elevage  »

Journal du Dimanche, Bernard Burtschy, le 01/04/2008
« Joue la suavité, l'élégance et la rondeur, séducteur en diable. »

Le Point, Jacques Dupont, le 01/04/2008
« Violette, fruits noirs, fermé, bouche tendre, élégante, souple, tanins veloutés, frais, élégant, doux, fin, long, bien fruité. »

Periodic Review of Bordeaux Wine, Alan Duran, le 01/04/2008
« Palmer should not be overlooked in this vintage! It boasts a dense purple to the rim hue, along with pure scents of cherry extract, crème de cassis, wet-stone, and crushed lead-pencil. Loaded with sweet and vibrant cherry infused with plum, a medium-body, and a delicious depth of fruit. Forward and charming at this stage of development. It will prove to be an outstanding effort with its silky mouth-full of fruit, and seamlessness. »

TAST, Michel Bettane, le 01/04/2008
« Vin harmonieux: arômes de fuits noirs précis et savoureux, texture merveilleusement onctueuse, tannin extrait avec une précision diabolique, grande longueur.  »

Vinfera, Jacques Perrin, le 01/04/2008
« La robe est soutenue. Belle complexité aromatique: notes d'épices, très légère note végétale noble. Entrée en bouche ample (l'échantillon est sur la prise de bois). Développement autour d'une trame souple, parfaitement ajustée. Belle plénitude aromatique sur des notes nobles d'épices et de fruits mûrs. Construction rigoureuse: il se déploie avec une grande élégance sur une tannicité remarquable de finesse. "2007 est la plus petite production depuis 1991. Pour nous, à Palmer, il n'y a pas de différence qualitative dans ce millésime entre merlot et cabernet sauvignon, note Thomas Duroux. On a réussi à faire des merlots très purs, très élégants, avec de la chair. Au niveau viticole, parmi les problèmes rencontrés cette année, nous avons eu une floraison très étalée, qui a duré trois semaines. Nous avons employé 60 personnes durant 5 semaines en été pour rectifier cela." »

Vino Magazine, Louis Havaux, le 01/04/2008
« 6000 caisses. La plus petite récolte depuis 1971. Moins dense que les autres années, mais belle structure, fruitée, épicée, bons tanins. Très beau vin! »

Vinum, Rolf Bichsel and Barbara Schroeder, le 01/04/2008
« Trotz des - für unseren Geschmack - im Muster eine Spur zu präsenten Holzes dominiert schliesslich doch die angenehm fruchtige Textur, bekömmliches, fruchtgeprägtes, frisches, leckeres Finale. Von erstaunlicher Rasse und Finesse auch der Zweitwein Alter Ego  »

Wein Gourmet, Bernard Burtschy, le 01/04/2008
« Dunkle Granatfarbe, Lakritznoten, elegant, dicht, tief und geschmeidig, recht rund  »

www.greatbordeauxwines.com, Izak Litwar, le 01/04/2008
« It expressed in its special own way seductive aroma of dark cherries, soft texture, silky tannins and soft finish. Very stylish and gracious wine, and therefore so typical for the commune. Splendid effort for the vintage »

www.jancisrobinson.com, Jancis Robinson, le 01/04/2008
« Very deep crimson. Rather more drama and concentration on the nose than Alter Ego has. Reasonably sumptuous. Very sweet, really very obviously low acidity. Not desperately appetising. Pretty round and soft. Very polished. 12.5%. Very unusual mixture of old-fashioned structure (low alcohol) with modern texture and much less acidity than in the old days. Quite distinctive! At Palmer the second wine seemed particularly successful – having the freshness that was not so evident on the grand vin.
 »

Carnets de Dégustation, Jean-Marc Quarin, le 01/03/2008
« Couleur sombre. Le nez est moyennement aromatique, fin, fruité, de type très mûr. Belle entrée en bouche, finement pulpeuse. Le vin se développe très fruité, fondant, aromatique, avec un caractère un peu vif et une finale à la tannicité bien enrobée. Belle longueur savoureuse sur un grain de tannins mûrs et fins. C'est très bon sans être puissant. Du beau travail soigné.  »

La Revue des Vins de France, Olivier Poels, le 01/03/2008
« Dans un millésime ici plus favorable aux cabernet-sauvignon qu'aux merlots, le château Palmer a remarquablement tiré son épingle du jeu. Le vin qui comporte 49% de merlot est issu d'une des sélections les plus drastiques qu'ait connue le domaine. Le rendement ne dépasse pas les 34 hl/h : "Nous avons procédé à des vendanges en vert importantes et à l'élimination des baies roses en août", précise le directeur du château Thomas Duroux. Il en résulte un vin à l'attaque généreuse et au profil très différent du Château Margaux. L'entrée en bouche est chaleureuse et ample. Le milieu est plein, d'une bonne densité et se resserre en finale. Il déploie de beaux tanins en finale. »

Wine Spectator, James Suckling, le 01/03/2008
« Very pretty, with blackberry, light vanillla and a coffee bean character. Medium-to-full body, with ultrafine tannins and a long, clean finish.  »

, René Gabriel, le 30/11/-0001
« Notes de primeur : 49 % merlot, 44 % cabernet sauvignon, 7 % petit verdot. 40 % vinifiés en grand vin. Petite vendange : 72 000 bouteilles ! Pourpre sombre et intense aux reflets noirs. Un bouquet noble, beaucoup de baies noires, du sureau, des essences précieuses de bois noir et des notes de Darjeeling. De la soie et du velours en bouche, ici aussi une étonnante abondance de baies noires. Les tannins semblent presque délicats, le vin est dansant, la concentration et la finale mettent en avant la présence épicée, piquante sans excès et très raffinée du petit verdot. À la fois l'un des plus raffinés et l'un des plus aromatiques parmi les grand crus !  »

, René Gabriel, le 30/11/-0001
« Primeurnotiz: 49 % Merlot, 44 % Cabernet Sauvignon, 7 % Petit Verdot. 40 % Grand Vin. Kleine Ernte: 72'000 Flaschen! Sattes, dunkles Purpur mit schwarzen Reflexen. Nobles Bouquet, viel schwarze Beeren, Holunder, schwarze Edelhölzer, Darjeelingteenoten. Im Gaumen wie Samt und Seide, auch hier wieder erstaunlich viel dunkle Aromenkomponente, die Tannine scheinen fast zart zu sein, der Wein tänzerisch, im Extrakt dann im Nachklang die würzige, dezent pikante, aber doch hochfeine Rasse vom Petit Verdot zeigend. Einer der feinsten und doch aromatischsten Weinen unter den Grand Crus! »

Millésimes

Fermer