CHATEAU PALMER > 2004

Un classique de très haut niveau
Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Contrairement aux 2 millésimes précédents, l'année 2004 a bénéficié d'un climat favorable et sans excès. Rien n'est venu perturber le cycle de la vigne.
L'été débute après un mois de juin très faiblement pluvieux. Après une floraison homogène et sans coulure, les températures douces de l'été contribuent à ralentir et allonger la phase de maturation. Celle ci est lente et régulière aidée par un mois de septembre sec et ensoleillé, permettant d'attendre l'optimum de chaque parcelle avec sérénité.
Les raisins ont été vinifiés avec douceur pendant 21 jours en moyenne. Dans certains cas, l'extraction en début de cuvaison a été privilégiée pour exprimer au mieux le fruit et la chair du raisin, dans d'autres elle a eu lieu tout au long de la macération pour donner davantage de puissance au vin. Les vins de 2004 paraissent très classiques comparés à 2003, mais ils combinent magnifiquement la race et la finesse de notre terroir avec la chair et la puissance d'une très grande année.

Date de vendanges : du 27/09/2004 au 12/10/2004

L'assemblage

Merlot : 47 %
Cabernet Sauvignon : 46 %
Petit Verdot : 7 %

Potentiel de garde

2030++

Dégustation

Commentaire de dégustation de Enrico Bernardo, le 01/12/2011.

La robe est intense, riche et profonde.
Le bouquet est intense. On y retrouve déjà de la maturité. Il évoque des notes de fruits noirs (prune), poivre noir et curcuma.
La bouche est belle et ronde. Il est facile à aimer. Sa finale est légèrement tannique et pleine. Il est plus intense que long.

Commentaire de dégustation de Georges Lepré, le 04/02/2009.

Robe rubis-pourpre de très grande intensité.

Nez expressif de fruits noirs très mûrs, de fougère, de cannelle, de bois, de pivoine, de violette, de fumé, de menthe fraîche.

La bouche offre aussitôt un fruité parfaitement mûr, des tanins pleins et tendres et beaucoup de fraîcheur. L'élégance domine ici avec une expression idéale du terroir. Finale déjà longue et très savoureuse.

L'équilibre est en vue mais demandera encore un peu de temps pour s'affirmer et laisser le plaisir s'imposer totalement. Apogée : 2010-2025.

Opinions de la presse

Decanter, Julian Hitner, le 11/01/2010
« Brilliant, dark-opaque rubyred
colour. Toasty, with intensely alluring aromas of earthy mocha, currants, plums,
blackberries, light violets, vanilla, and spice. Beautifully complex and clean, boasting
exceptional fruit, firm tannins, balanced acidity, and a wonderful hint of refined currants
and light, delicate mocha on the finish. Rather modern in style, nonetheless extremely
well structured, balanced, and refined. A real beauty. A superb wine for collectors, selling
Now-2020. »

http://www.jancisrobinson.com, Jancis Robinson, le 14/09/2009
« Deep crimson brightness. Sweetly oaky – intense and immediately recognisable bread dough aroma. Underneath that there's fine pure upright cassis but also sweet spice and plum and tobacco. Already surprisingly complex. Intense but fleeting floral perfume as that breadiness disappears. On the palate, masses of liquorice and sweet bright expressive fruit. Red and black fruit. Dramatic fruit even though the spice of the oak is still very clear. Toasty sweet spice and coffee. Rich and opulent fruit. Tannins are finely textured and a little firm but velvety. Long way to go though already generous. Delicious. Great finesse and fine-boned though it does show the oak a little more than the 2006.
Drink 2012-30  »

The Wine Cellar Insider, Jeff LEVE, le 01/07/2008
« The first vintage for Thomas Duroux is big, rich and concentrated as was well as opulent. Tannic, but the tannins are elegant and ripe. Filled with ripe dark fruit, smoke, caramel, licorice and truffle, I'd start opening this velvety textured wine in 2015 and enjoy for at least 20 more years after that. »

Wine Enthusiast, Roger VOSS, le 01/06/2007
« This wine hits the opulent end of the spectrum, with its dense, velvet structure, and super-rich fruit. But it is not weighed down with this richness, because the pure fruit, the fine lines of the tannins and the very precise character of the vanilla from the wood all give liveliness.  »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, le 01/04/2007
« Deep red. Rich aromas of plum, redcurrant, chocolate and smoke. Sweet, lush and smooth, with a wonderfully fine-grained texture for the year. Highly expressive flavors of currant, cedar, chocolate and tobacco. The wine's subtle sweetness, suave tannins and sneaky persistence convey an impression of very regular ripeness. »

Carnets de Dégustation, Jean-Marc Quarin, le 01/09/2006
« Lors des primeurs, je pointais la réussite de ce millésime à Palmer. La propriété avait beaucoup travaillé pour limiter l'abandonce des rendements. Je l'ai goûté trois fois en cours d'élevage et j'ai toujours salué la densité, la qualité de la texture, le velouté et la longueur de ce vin séveux et impossible à cracher.  »

La Revue du Vin de France, Hélène Durand, Philippe Maurange, Olivier Poels et Olivier Poussier, le 01/09/2006
« Un grand Palmer, moelleux et profond. Sa matière est dense mais aussi très suave, et sa finale s'étire avec une grande pureté. »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, le 01/04/2006
« Full red-ruby. Sweet, vibrant aromas of plum, minerals, flowers and sexy oak spices. Densely packed and impressively rich for 2004, but also possesses the energy and precision of the vintage's better examples. The dark berry and mineral flavors are lifted by flowers and mint. Classic and classy Margaux, finishing with suave tannins and a persistent note of chocolate mint. »

L'Amateur de Bordeaux, David Cobbold, le 01/06/2005
« Probablement l'une des très grandes réussites du millésime. C'est fin et précis, donnant une expression très claire de son vignoble. Un fruité généreux mais bien dosé, de la concentration sans excès, des tannins fermes mais très fins et une fraîcheur équilibrante en finale. Un vin très complet.  »

Le Monde, Bettane & Desseauve, le 01/06/2005
« Très coloré, parfum magnifique de cuir, d'épices et de fruits rouge, texture profonde et veloutée, tannin ferme, magnifique équilibre pour la garde.  »

Asian Sommelier Guide 2005, Ch'ng poh tiong, le 01/04/2005
« Floral and with whiffs of dark chocolate. Minerally too. With fine, ripe tannins. Classic.  »

Carnets de dégustation, JM Quarin, le 01/04/2005
« Dans l'appellation Margaux, le rendement autorisé 2004 est de 58 hl/ha. Palmer a un rendement sur l'exploitation de 51 hl/ha. Cette propriété a financé le travail de cinquante personnes pendant quatre semaines pour éclaircir les vignes au mois de juillet. Cela correspond en nombre d'heures à une seconde vendange. Pour la première fois en 2004, toutes les parcelles de la propriété ont été éclaircies. J'ai aimé la très belle couleur et le nez profond. La chair impressionne dès l'entrée en bouche. La pulpe est superbe. Sa tendreté rappelle le merveilleux 2002. 2004 apparaît juste un peu plus tanique, tout en restant très aromatique et en gardant une texture de rêve. Très beau goût en finale où la prune se mêle à la cerise. Grande longueur. Il est possible que l'élevage fasse grimper la note. »

Decanter, le 01/04/2005
« Huge, dense colour, great fragrance, superb extraction of very ripe fruit combines lushness and firmness in a most lovely dense texture, a very striking wine of great class.  »

Gault & Millau, Patricia Le Naour, le 01/04/2005
« Robe très sombre. Nez expressif d'épices, d'églantine et de réglisse. La bouche est souple et dense avec un beau moelleux et une belle matière veloutée. Belle réussite.  »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, le 01/04/2005
« Very deep ruby-red. Highly perfumed aromas of blackberry, black cherry and violet; almost minty in the way of a blackberry pastille. Densely packed, pure and penetrating; extremely primary and vibrant, particularly for a wine with so much merlot. As suave and seamless as this is, there's no shortage of underlying muscle. Serious, powerful Palmer with the structure for extended aging.  »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, le 01/04/2005
« Very deep ruby-red. Highly perfumed aromas of blackberry, black cherry and violet; almost minty in the way of a blackberry pastille. Densely packed, pure and penetrating; extremely primary and vibrant, particularly for a wine with so much merlot. As suave and seamless as this is, there's no shortage of underlying muscle. Serious, powerful Palmer with the structure for extended aging.  »

L'Amateur de Bordeaux, David Cobbold, le 01/04/2005
« Probably one of the wines of the vintage, fine, precise with a clear expression of the vineyard. Tip-top winemaking. There's a generous but finely honed texture of fruit, concentration but not in an over-extracted way, firm but fine grained tannins and a balancing freshness on the finish. Very complete and with good ageing potential. »

La Revue du Vin de France, Bernard Burtschy, le 01/04/2005
« Attaque dense et souple, belle maturité en milieu de bouche, un peu plus de tanins que d'habitude, long et plein, belle longueur. Belle finale de réglisse, de longue garde.  »

Le Monde - Supplément special Vin Millésime 2004, Michel Bettane et Thierry Desseauve, le 01/04/2005
« Très coloré, parfum magnifique de cuir, d'épices et de fruits rouge, texture profonde et veloutée, tannin ferme, magnifique équilibre pour la garde.  »

Le Point, Jacques Dupont, le 01/04/2005
« Nez de fruits noirs, cassis, cannelle, bouche ample, dense, du gras, du velouté, des tanins gourmands, bien enrobés, des notes de cacao. Un vin puissant, long, très construit. »

Sovinat, Jean-Christophe Estève, le 01/04/2005
« Nez fruits noirs, cassis, cannelle, bouche ample, dense, du gras, du velouté, des tanins gourmands, bien enrobés, des notes cacao. Un vin puissant, long, très construit.  »

The Wine Advocate, Robert Parker, le 01/04/2005
« A significant improvement over the 2003, Palmer's 2004 (47% Merlot, 46% Cabernet Sauvignon, and 7% Petit Verdot), which was harvested between September 27 and October 12, possesses a high level of tannin. Only about one-third of the crop made it into this dense ruby/purple-colored effort. Notes of licorice, creme de cassis, smoke, and grilled meats are found in this pure, rich, fat Margaux. Classically structured, medium-bodied, long, and firmly tannic, it should be at its peak between 2010-2025. »

Ultimate Wine, Marco Correia, le 01/04/2005
« Opaque crimson/black shades stands out of the glass. The nose boasts filtered aromas of cedar, dried morel, loganberries, exotic spices and black fruits. A blend of 47% Merlot, 46% Cabernet Sauvignon and 7% Petit Verdot, this opulent offering engulfs the palate with well-proportioned volume, synchronized symmetry, and full-flavoured tannin before a pleasurable aftertaste. This beautiful wine will probably merit a higher score in the future depending how well it will age in the barrel and then in the bottle.  »

Vinifera, Jacques Perrin, le 01/04/2005
« Philippe Delfaut, le directeur technique définit ainsi le 2004 à Palmer : "pureté, précision, équilibre!" Une excellente introduction à ce vin à la robe très sombre. Le nez associe des notes de figue fraîche, de baies noires à un profil crémeux. Dès l'attaque, la bouche se distingue par une chair et une ampleur d'anthologie. La trame est finement articulée et la finale s'exprime sur une dimension séveuse très racée. Le style s'est non seulement affiné mais, surtout, s'est affirmé »

Vino Magazine, Louis Havaux, le 01/04/2005
« Un grand Palmer : très classique, fruité dense, belle charpente et concentration des tanins qui gardent finesse et harmonie. »

Weinwirtschaft, Harald Ecker, le 01/04/2005
« Fein, fructhig, auch blumig (frische Früchte, Veilchen, Minze); mit vorderer Länge; saftig; seidige, dichte Tannine; Süssholzgeschmack; sehr langer, frischer, fruchtiger Abgang; Schokogoût; elegant.  »

Wine Enthusiast Magazine, Roger Voss, le 01/04/2005
« An opulent Palmer, which exhibits the richness of the Merlot. It has velvety tannins and sweetness. The wood is there, but does not dominate.  »

Wine International, Charles Metcalfe, le 01/04/2005
« A classic example of the elegance Palmer can give. There's ripe fruit on the nose, and dense, sweet fruit on the palate. It's showing a restrained, austere side now, but there's richness as well as power. Excellent structure and balance, with lovely, rich tannins; not drying. And the final touch is the sweet, Elvas plum aftertaste. »

www.franckdubourdieu.com, Franck Dubourdieu, le 01/04/2005
« Robe sombre.Grande élégance à l'agitation. La bouche se développe avec ampleur, volume et densité et s'allonge sur un tapis de tannins onctueux, racés et persistants. Le fruité raffiné est bien présent alors que le boisé est magnifiquement contenu. Palmer 2004 rend hommage à l'expression la plus authentique de son finage. Un très grand millésime taillé pour une longue route. »

www.jancisrobinson.com, Jancis Robinson MW, le 01/04/2005
« Exceptionally good – energetic and very Margaux. Very dark crimson. Really quite rich on the nose. Much more buried than Alter Ego of course, but with some intriguing high notes. Lovely fresh, intense palate entry – all wonderfully integrated and vivacious. Very smart and Margaux – nothing too sweet or ripe but beautifully integrated. Great success! Real structure but with polish too. Lovely wine. Classic assemblage. New manager Thomas Duroux arrived in July – a good start. Lovely finesse. not so very different from Ch Margaux this year…  »

Supplément Les Echos, aa, le 01/12/2004
« Largement assimilé à un deuxième cru classé, Palmer a produit un vin dense et souple, d'une belle maturité en milieu de bouche et avec un peu plus de tannins que d'habitude, long et plein, d'une belle longueur. »

BORDEAUX Aujourd'hui, Franck Dubourdieu, James Lawther et Christophe Tupinier, le 30/11/-0001
« Réservé au premier nez, ce 2004 exprime à l'aération des arômes fins, racés, purs. En bouche, le vin est dense, droit; magnifique de classicisme et construit pour donner demain une magnifique bouteille. »

Millésimes

Fermer