CHATEAU PALMER > 2001

Eine Referenz an den Bordeaux
Das Informationsblatt zum Jahrgang herunterladen
Die Merkmale des Jahrgangs

Auf einen besonders milden und feuchten Winter (jeder dritte Tag Regen von Oktober bis März) folgte ein schneller Austrieb der Pflanzenwelt im März. Die Blütezeit erfolgte zügig im Mai und Juni (Mittelblüte am 2. Juni) bei trockenem und milden Wetter. Durch verklebte Blütenkapseln, besonders bei den älteren Merlot-Reben, kam es zu geringem Verrieseln, was eine sorgfältige Reinigung der Trauben im Juli erforderte. Der seit der Blüte auftretende Botrytis konnte sich dank der wirksamen überlegten Schädlingsbekämpfung und folgender guter Vorsorge nicht weiter entwickeln: geringe Anzahl von Trauben nach strengem Rebschnitt im Winter, keine Anhäufung von Trauben noch von Blättern. Nach einem kühlen und besonders verregneten Juli fand das Reifen der Beeren unter guten Bedingungen statt, vor einem starken Gewitter am 15. August (Mitte der Reife am 9. August). Der August war heiß, aber ohne Übermaß, gefolgt von kühlem Septemberwetter (-2 °C unter der Durchschnittstemperatur). Starke Attacken der Traubenwicklerraupe konnten bei Palmer durch das seit 4 Jahren eingeführte « Konfusionsverfahren » mittels Pheromonfalle perfekt unterbunden werden. Am Vorabend der Ernte waren die biologischen Bedingungen des Weinberges ideal. Die Weinlese fand vom 29. September bis 11. Oktober bei sehr günstigen Witterungsbedingungen statt, wodurch bei jeder Parzelle der optimale Reifegrad abgewartet werden konnte. Der sehr hohe Zuckergehalt liegt über dem von 2000 und nahe den Werten des Jahrgangs 1999. Wenn auch dieser Sommer ohne Trockenheit eine Anhäufung der Phenole gegenüber dem letzten Jahr eingeschränkt hat, erreichen sie dennoch ein sehr gutes Niveau, besser als 1999. Die bei 13° gelesenen Merlot-Trauben sind voller Frucht, gehaltvoll und großzügig. Die zwischen 13° gelesenen Cabernet Sauvignon-Beeren zeigen viel Finesse und zeichnen sich durch sehr reine Tannine aus.

Weinlesezeitraum: vom 29.09.2001 bis zum 11.10.2001

Die Assemblage:

Cabernet Sauvignon: 51%
Merlot: 44%
Petit Verdot: 5%

Reifepotenzial

2025+

Verkostung

Verkostungsnoten de Enrico Bernardo, den 01.12.2011:

Ein Wein mit intensiver rubinroter Farbe und leicht granatroten Reflexen, die auf die Reife des Weines hinweisen.
Die Nase ist komplex mit Noten von Rauch, schwarzem Pfeffer, Schwarzkirschen, Bohnerwachs, Wachs und wilden Brombeeren.
Am Gaumen ist er ein sehr klassischer, schöner und reifer Palmer mit einem tanninreichen, angenehmen und ausgewogenen Abgang.

Verkostungsnoten de Georges Lepré, den 04.02.2009 :

Die Farbe präsentiert sich in einem schönen, tiefen Rubinrot.

Das Bukett explodiert mit reifen schwarzen und roten Früchten, gefolgt von Holz-, Gewürz-, Veilchen-, Moschus-, Moos- und Mokkanoten.

Der Ersteindruck zeigt sich sehr geradlinig und fein mit exquisiter Frucht und sehr subtilen Tanninen. Nach und nach und mit viel Anmut entfaltet der Wein seine Präsenz und setzt sie schließlich durch. Er zeigt sich ausgewogen, süffig und mit schöner Länge.

Ein klassischer Jahrgang und ein harmonischer, absolut köstlicher, rassiger und eleganter Palmer. Eine Stunde vor dem Servieren dekantieren.

Pressemeinungen

Decanter, Julian Hitner, den 11.01.2010
« Brilliant, dark red currant
colour. Toasty and quite cedary, with beautiful, polished aromas of light mocha, red
currants, dried plums and cherries, earth, and a hint of vanilla and spice. Complex and
remarkably clean, boasting delightfully pure fruit, firm tannins, balanced acidity, and a lovely, lasting hint of delicate cedary currants on the finish. Simply wonderful, with beautiful structure, balance, and breed. Aging very nicely, though definitely a sleeper.
Now-2018. »

Chroniques n°64, Jean-Marc Quarin, den 01.01.2008
« Nez moyennement aromatique, frais, fruité et fin. Bouche raffinée, suave, fondante et extrêmement fruitée. Le vin évolue gracieux, pas très puissant, mais sur un équilibre noble. Ce jour là, ce 2001 s'est montré impossible à cracher.  »

Robert Parker - The Wine Advocate, Robert Parker - The Wine Advocate, den 01.09.2005
« Le 2001 de Palmer est un assemblage 51% cabernet sauvignon, 44% merlot et 5% petit verdot. Sa robe d'un pourpre soutenu accompagne de fabuleux parfums de goudron nuancés de fleurs printanières, de mûre, de fumé et de cassis. Suit en bouche un ensemble moyennement corsé, étayé par d'abondants tannins et par un gras généreux, dont la persistance n'a d'égale que la densité. A chacune de mes dégustations, ce vin se montre sous un meilleur jour et paraît avoir gagné en étoffe. Il pourrait presque rivaliser avec le superbe 2000. »

ChinaDaily, Maggie Beale, den 01.05.2005
« smokey, still quite tannic, cassis (blackcurrant) and complex with good structure. »

Wine Enthusiast Magazine, Roger Voss, den 01.04.2005
« As with so many other wines from the 2001 vintage, this Palmer is classic Margaux. It has delicacy and elegance, but it also packs power, concentration and dark, dry flavors. Intense and concentrated, the richness of the high proportion of Merlot in Palmer's blend shows through, while the Cabernet Sauvignon gives a fresh lift at the end.  »

Wine Enthusiast Magazine, Roger Voss, den 01.04.2005
« As with so many other wines from the 2001 vintage, this Palmer is classic Margaux. It has delicacy and elegance, but it also packs power, concentration and dark, dry flavors. Intense and concentrated, the richness of the high proportion of Merlot in Palmer's blend shows through, while the Cabernet Sauvignon gives a fresh lift at the end. »

Wine & Spirits, Fiona Morrison, den 01.12.2004
« Palmer comes through as the star of Margaux in 2001, the vibrant nature of its fruit set to evolve for years. All the elements are there in harmony: finely ripened tannins in layers of satin and silk, graceful fruit as transparent as a stained glass, letting light through to the Margaux expression within. Sleek and finely wrought, this is Palmer en pointe once again.  »

La Revue du Vin de France, den 01.11.2004
« Généreux et même opulent pour le millésime, le vin renferme un velouté de texture remarquable, lié au merlot qui comme toujours semble presque exotique quand on vient de déguster Château Margaux.  »

Washington Post, Ben Giliberti, den 01.10.2004
« Like 1983 and 1989, 2001 is one of those years. The '01 Palmer is a glorious wine, full, generous, muscular on the palate, extravagantly spicy and complex, with the hallmark Palmer bouquet of violets, vanilla and black cherry.  »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, den 01.04.2004
« Dark red. Expressive aromas of redcurrant, raspberry, dark plum, tobacco, graphite, minerals and flowers. Very suave and smooth on entry, then a bit closed in the middle palate. But this very young, firm Palmer boasts harmonious acidity, very good cut and excellent balance. Finishes with rather tight tannins that will need six or seven years to soften.  »

The Vine, Clive Coates, den 01.04.2004
« Good colour. Elegant fruit on the nose. Quite rich and certainly complex. Still closed in. Medium-full body. Good grip. Ripe tannins and plenty of classy, complex fruit. But very good indeed rather than fine. Not enough energy and vigour.
 »

The Wine Advocate, Robert Parker, den 01.04.2004
« A virile, muscular effort for this estate, the 2001 Palmer (a blend of 51% Cabernet Sauvignon, 44% Merlot and 5% Petit Verdot) exhibits a saturated purple color to the rim. Although closed and backward, it is surprisingly powerful, layered, and formidably endowed, revealing hints of charcoal, black fruits, earth, and underbrush. There is a lot going on in this offering, but it needs 5-7 years of cellaring to resolve its high tannin.  »

Wine News, Abraham Horowitz, den 01.04.2004
« Medium ruby hue. Reserved scents of cedar and red plum with a touch of earth. Firm, ripe tannins and clean, forward flavors of black cherry and plum with secondary nuances of anise and vanilla. Hints of oak and raspberry in the velvety finish.  »

Wine Spectator, James Suckling, den 01.03.2004
« Extremely pretty, with flowers, berries, chocolate, spices. Full-bodied palate, with silky tannins. Long caressing finish.  »

Vintage International, den 01.09.2003
« La robe rouge sombre montre une belle brillance. Le nez aux arômes de fruits noirs un peu confits est élégamment boisé, bien marqué par la bonne proportion de merlot. Une matière puissante, massive envahit la bouche de saveurs de mûres, de cassis matures finement toastés. Les tanins bien présents en finale se fondent merveilleusement dans la richesse de la matière. Un vin qui se démarque de ses voisins car les exceptionnels merlots du Château lui confèrent un air un peu libournais dans ce millésime. Une superbe réussite.  »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, den 01.06.2003
« Medium red-ruby. Aromas of cherry, violet, shoe polish and spicy oak; a bit less black fruit in character than the 2002. Very sweet, silky and suave; this is more typical Palmer texture. Boysenberry, tobacco, bitter choclate and oak flavors enlivened by harmonious acidity. Finishes firmly tannic and long, with a strong mineral element.  »

Carnets de dégustation, Jean-Marc Quarin, den 01.05.2003
« Le 2001 est resté stable depuis l'an dernier. Couleur brillante, rouge bordeaux, d'intensité moyenne à bonne. Nez discret, sentant les fruits et la fraise des bois. L'attaque est douce. Le vin se développe sur un corps soyeux et dense. Une note suave en milieu de bouche ravit le palais. Lente évolution savoureuse et distinguée. Finale où le fruit et le bois sont adroitement mariés. C'est bon, c'est long, avec un beau retour d'arômes et du gras dans la persistance.  »

Wine Spectator, James Suckling, den 01.03.2003
« Extremely pretty, with flowers, berries, chocolate, spices. Full-bodied, with a solid core of fruit and ripe, silky tannins.  »

Thuries Magazine, Guy Carriere, den 01.09.2002
« La grande maturité du merlot a réussi à Palmer cette année là. En cours d'élevage, il présente une robe profonde, des arômes floraux complexes, rehaussés par des notes "minéral terroir", d'épices douces, balsamiques dans un ensemble fondu et harmonieux. La bouche d'excellente constitution s'avère fraîche, élégante et pourvue en tanins enrobés. La rétro olfaction intense mêle un fruit très proche du raisin mûr au boisé raffiné. Excellente longueur. C'est une réussite incontestable.  »

Decanter, den 01.05.2002
« Really lovely nose of ripe cassis and red berry fruit, silky tannins, both fresh and dense, showing finesse and weight, very good.  »

La Revue du Vin de France, den 01.05.2002
« Palmer constitue certainement le margaux le plus proche de ce qu'il apparaissait dans le millésime précédent: il est certain qu'il a bénéficié de la belle réussite des merlots qui composent à 44% ce millésime et qui apportent au cabernet sauvignon et à l'inattendu petit verdot (5% cette année) une amplitude de saveur remarquable. Gras, racé, mûr et fin, ce millésime au corps sphérique possède une élégance aromatique florale et une finale d'une éblouissante fraîcheur.  »

Vinifera, Jacques Perrin, den 01.05.2002
« Dans ce millésime, le grand vin représente 50% de la récolte. Le nez est mûr, complexe et d'une rare élégance sur des notes florales et réglissées de toute beauté. L'entrée en bouche se distingue par une présence fruitée immédiate, fraîche et continue, ce qui n'est pas si fréquent dans ce millésime.
La bouche est rythmée dans son développement, d'une articulation des saveurs très raffinée.
Finement tramé, il est fuselé et dynamique sur la finale.
Au même niveau que le 2000.  »

Wine Magazine, den 01.05.2002
« "Pure raspberry fruit runs through this, plus the hallmark Elavs plum sweetness which is noticeable on the finish. Good oak support and fine-grained tannins. The whole effect is well-balanced and harmonious. Lovely wine, restrained at the moment, but just waiting... " CM, MR »

International Wine Cellar, Stephen Tanzer, den 01.04.2002
« The summer of 2001 was not too dry, said estate manager Bertrand Bouteiller, and thus the grapes came in with a lower concentration of phenolic compounds than those of the previous year but higher than those of '99. Sugar levels, meanwhile, were about equal to those of '99 but higher than in 2000, with some merlot harvested at up to 14% potential alcohol. Color was easy to extract "due to the late cabernet sauvignon harvest". Unfortunately, I was not able to retaste the 2000, which showed spectacularly a year ago but was on its finings in late March. 2001 Palmer (from a yield of 44 hectoliters per hectare, vs 48 in 2000): Bright medium ruby. Vibrant aromas of black cherry, violet, licorice and mint. Sweet and minerally in the mouth, with lovely verve and lift and sharply delineated black fruit, spice and mint flavors. Finishes with complex notes of mocha, earth and Cuban tobacco but limited sweetness, with the firm tannins coming across as just short of dry.  »

Le Point, den 01.04.2002
« Epicé, fruits noirs, menthe et chocolat (After Eight), bouche soyeuse, très dense, séveuse, riche et serrée. Un style très classique, sans trop d'éclat à ce stade mais très prometteur par son équilibre et sa structure. »

Weinwirtschaft, Harald Ecker, den 01.04.2002
« Edles, zartfruchtiges, noch weitgehend verschlossenes Bukett; lieblich, feinfruchtig; auch saftig, sofort präsente Tannine mit dichter Struktur; gefälliger SüBholzgeschmack; saftig-frischer Abang; sehr gutes Potenzial.  »

Weinwisser, René Gabriel, den 01.04.2002
« Dunkles Rubin-Granat mit lila Schimmer. Delikates, aromatisches Bouquet, Maulbeerton, frische Pfaumen, Teernoten, dunkle Edelhölzer, sehr tiefgründig, frisch gegerbtes Leder.Im Gaumen sehr terroirlastig, Tabak, Korinthen, schwarze Hölzer, einen aromatischen Lakritzeton zeigende Gerbstoffe, noble Schwarzschokobitterkeit, Heidelbeeren im Finale, wenig primäre Frucht, eindrucksvolle, reifeverlangende Tannine. Ahnlichkeiten zum 1981er.  »

Carnets de dégustation, Betane & Desseauve, den 01.03.2002
« Palmer constitue certainement le margaux le plus proche de ce qu'il apparaissait dans le millésime précédent: il a bénéficié de la belle réussite des merlots qui composent à 44% ce millésime et qui apportent au cabernet-sauvignon et à l'inattendu petit verdot (5% cette année) une amplitude de saveur remarquable. Gras racé et fin, ce millésime au corps sphérique possède une élégance aromatique florale et une finale d'une éblouissante fraîcheur.  »

Carnets de dégustation, Jean-Marc Quarin, den 01.03.2002
« Couleur: Rouge sombre, Bonne intensité, Belle, Pourpre.
1er Nez: Net, Intensité moyenne, Fin, Fruité, Frais et mûr.
Agitation: Net, Plus intense, Mieux encore avec une note subtile et complexe.
Bouche: Il rentre en bouche avec douceur en offrant de suite sa rondeur juteuse et sa texture raffinée. Peu à peu, le goût prend forme, la sensation se trame et, en finale, une note fraîche, réglissée, nuancée et des tanins fins persistent agréablement. Vin délicieux.  »

Cash, den 01.03.2002
« Palmer (dicht, komplex, Tiefe, Aromen von schwarzen Beeren, reife Tannine, ebenso gut wie Margaux, 44 Prozent Merlot, 51 Prozent Cabernet Sauvignon, 5 Prozent petit Verdot) »

Divo, Jean Solis, den 01.03.2002
« Robe noire à la frange bleutée. Nez profond, marqué par des arômes de fruits frais tirant sur la groseille, la mûre. Bouche ferme, à la trame serrée, linéaire, d'un bel extrait sur des tanins fermes, enrobés. Vin entier, structuré, d'une belle identité et d'un bel équilibre des saveurs.  »

Gault & Millau, Bernard Burtschy, den 01.03.2002
« La robe est sombre avec des reflets grenat et violet. Le nez est très intense sur le cassis et la framboise.
Dense et suave, la bouche est dans le grand classicisme de Palmer à son plus haut niveau avec une magnifique longueur et un charme inimitable. Les tannins sont fins et le vin est taillé pour une grande garde.  »

The Wine Advocate, Robert Parker, den 01.03.2002
« Le Palmer 2001 s'exprime en élégance. Il est moins puissant et moins structuré que le 2000 et n'a probablement pas le charme du 1999. Composé à 51% de cabernet sauvignon, à 44% de merlot et pour le reste de petit verdot, issu de rendements de 44hl/ha, ce vin est le résultat d'une sélection de 50% de la récolte de la propriété. D'un rubis-pourpre dense, il dégage un nez racé de fleurs, de fruits noirs et de chêne neuf. Doux à l'attaque, moyenement corsé et modérément tannique en milieu de bouche, il présente une finale vive. Chose étonnante, il est plus faible en acidité que son aîné d'un an.  »

Vins & Vignobles, D. Cobbold, den 01.03.2002
« Le nez et la bouche sont marqués par un très joli fruit, fin et équilibré. Le vin possède une belle allonge et, est parfaitement harmonieux, dans un style élégant qui constitue l'une des facettes naturelles du margalais, n'en déplaise aux tenants du "tout en puissance".  »

Wine Spectator.com, James Suckling, den 01.03.2002
« Raspberries and cherries, with chocolate and currants. Full-bodied, with velvety tannins and a fresh and long finish. Lovely and rich. Tightly knit. »

Jahrgänge

Schließen