CHATEAU PALMER > 1995

Un vin moderne, concentré au potentiel important
Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Des conditions climatiques optimales ont accompagné ce millésime jusque pendant les vendanges. Trois mois d'été, juin, juillet et août, avec des températures élevées et pas de pluie, suivis par un mois de septembre pluvieux mais frais, ont maintenu un état sanitaire excellent.
Les vendanges ont débuté après les pluies, permettant de récolter chaque cépage à sa maturité optimale.
Les vins de ce millésime présentent une richesse tannique exceptionnelle, sans astringence.

Date de vendanges : du 18/09/1995 au 02/10/1995

L'assemblage

Merlot : 51 %
Cabernet Sauvignon : 40 %
Cabernet Franc : 9 %

Potentiel de garde

2030+

Dégustation

Commentaire de dégustation de Enrico Bernardo, le 01/12/2011.

La robe est belle d'une couleur rubis avec des reflets grenat.
Le nez est fruité, méditerranéen. Il est un peu plus timide que 1998 mais ses parfums sont plus ensoleillés. Il évoque des notes de tomate, cerise et pomme rouge.
La bouche est classique, ronde, chaleureuse, intense et large. Il possède peu d'acidité mais plus de caractère.

Commentaire de dégustation de Georges Lepré, le 04/02/2009.

La robe est d'encre avec des reflets pourpre.

Nez éclatant de cassis, de mûre, de figue, de pruneau, de pains d'épices, de bois de santal, de menthe, de cèdre, de cuir, de truffe…

Architecture gothique flamboyant en bouche : fruité opulent, tanins nombreux de grande race, acidité idéale, longueur impressionnante de saveurs et de tenue… Tout concourt à la puissance et à l'élégance. Aujourd'hui les éléments ne sont pas totalement intégrés, mais c'est la loi des grandes bouteilles : la patience.

Prévoir l'apogée entre 2010 et 2030.

Opinions de la presse

http://www.jancisrobinson.com, Jancis Robinson, le 14/09/2009
« Deep garnet. Really quite floral (violets and floral dried herbs) but also lots of dark fruit. Very firm and muscular and dense. Powerful but still aromatic. Some dried fruits, even a savoury dark toffee/molasses note. Also cedary and fresh and cigar box. Slight dustiness. Really firm, tannins a little dry on the finish and more liquorice as it opens up. Not ready yet.
Drink 2011-30  »

Falstaff, Peter Moser, le 01/11/2006
« Mittleres Karmingranat mit rubonroten Reflexen, breiterer Wasserrand. In der Nase feine Röstaromen, etwas Nougat und Velours, reife Zwetschkenfrucht. Feine tabakige Nuancen. Am Gaumen feinwürzig, zart vegetale Textur, rotbeerige Frucht, wirkt etwas zu locker gestrickt, hat bereits erste Trinkreife, dabei aber genügend Frische und Extraktsüsse, um einen erstklassigen Speisenbegleiter abzugeben. »

Carnets de Dégustation, Jean-Marc QUARIN, le 01/09/2006
« Dégusté à l'aveugle et non décanté.
Couleur rouge bordeaux, d'une bonne intensité, légère évolution. Nez fruité
et légèrement crémeux. L'entrée en bouche est douce et le toucher fin.
Fruité, savoureux, sèveux, le vin se développe ample, assez gras et raffiné
dans ses arômes. Très bonne finale puissante, mais un zeste austère.
 »

Robert Parker - The Wine Advocate, Robert Parker - The Wine Advocate, le 01/09/2005
« Le Palmer 1995 est dominé par le merlot (il en contient 43%). Faible en acidité et charnu, il séduira dès son plus jeune âge grâce à son opulence fabuleuse, mais ne se conservera pas moins de belle manière. D'un rubis-pourpre foncé, il dégage des arômes de chêne neuf fumé et grillé, mêlés d'un généreux fruité de cerise confiturée aux nuances chocolatées et florales. Ce vin impressionnant, moyennement corsé et charnu, est très élégant. »

Wine International, Richard Bampfield, le 01/05/2005
« Very deep and relatively undeveloped with cassis fruit and new oak. Very youthful and full of fruit this is bright, vibrant and harmonious.  »

Wine News, Abraham Horowitz, le 01/04/2004
« Deep ruby hue. Rich scents of black cherry and plum with hints of mocha and leather. Ripe tannins and juicy flavors of raspberry and wild cherry. Raspberry marks the clean finish.  »

Weinwisser, Keine Bewertung, le 01/02/2003
« Tiefes Purpur mit lila reflexen. In der Nase volles, ausladendes, mit süssen Pflaumen durchzogenes Bouquet, betörende Süsse und Komplexe Fülle (Merlot). Weicher Saürepegel, dem Gaumenspiel eine dramatisch cremige Note gebend, maulbeeren, Cassis, schmelzendes Weinfett, ausbauende Kraft und langatmige Adstringenz, unter allem Charme sehr gut verpackt, druckvolles, berauschendes Finale, Ähnlichkeiten mit den legendären Jahrgängen 1961, 1966 und ganz besonders 1989, das in einer dezent leichteren Form.  »

Vins & Spiritueux, Enrico Bernado, le 01/11/2002
« Un vin qui commence à s'affiner, la robe d'un rouge rubis prenant des nuances grenat. Le bouquet s'ouvre petit à petit avec des arômes de jeunesse comme la fraise des bois, associés à des notes plus matures de dattes, de tomates séchées et de bouquet de géranium. En bouche, il est rond, équilibré, avec une pointe de fraîcheur et de tannins qui son de bon augure pour une garde d'au moins encore 7 ans. Il respecte bien la typicité de son terroir.  »

Rogov's Ramblings, Daniel Rogov, le 01/10/2002
« Delicious full bodied and very well balanced Palmer that is in definite need of bottle aging before it shows its best. Plenty of tannins here, those promising to integrate nicely with gentle cedar and spicy wood and generous berry, currant and minty flavors and aromas. Promising a long finish, the wine will be at its best only starting in 2005 and will cellar comfortably until 2020 or longer.  »

Thuries Magazine, Guy Carriere, le 01/09/2002
« Encore une magnifique bouteille. Robe très foncée à peine évoluée. Bouquet fondu, harmonieux de fruits noirs bien mûrs. Notes de réglisse, d'épices orientales. Un régal en bouche. Chair enrobée, volumineuse, tanins constitués et moelleux. Quelle élégance, du pur plaisir! Long et riche. excellente aptitude à la garde.  »

La Revue du Vin de France, Pierre Casamayor, le 01/02/2002
« Le nez est sur le boisé, avec des notes fruitées secondaires de pruneau, de cuir et de sous-bois. Bouche assez riche mais manque un peu de charme, les tanins encore peu grenus n'ont pas atteint le lissé classique du cru. Finale expressive, mais sans la grâce du 1996. Aujourd'hui dans une phase austère, il est à attendre.  »

Guide d'achat des crus, RVF, le 01/09/2001
« Souple, très merlot, suave  »

Rogov's Ramblings, Daniel Rogov, le 01/07/2000
« Medium to full bodied and packed with delicious flavors of black currants, vanilla, cedar wild and spices (look for vanilla, allspice and black pepper) and even with hints of raspberries, this wine is like a Rorshach test, opening on the palate and giving rise to marvellous flavor and scent associations. Deep in color, loaded with silky tannins, and with aftertastes of spices and fruits that linger on and on, this delicious wine is approachable now but begin to approach its peak only in another 3 – 4 years. Score 91. (Tasted 30 July 2000) »

Private tasting dinner (blind), Tom Cannavan, le 01/05/1998
« Very deep purple colour. Quite tight, but straightforward black fruits then a more interesting, higher, flowery note developing. Really quite luscious
palate with minty, eucalyptus, blackcurrant fruit and spice. Great thwack of tannin really powers through in the finish which is quite difficult at present. Could be excellent. »

The Wine Advocate, Robert Parker, le 01/02/1998
« Bottled in July, 1997, this wine includes an extremely high percentage of Merlot (about 43%). It is a gloriously opulent, low acid, fleshy Palmer that will be attractive early and keep well. Dark ruby/purple-colored, with smoky, toasty new oak intertwined with gobs of jammy cherry fruit, and floral and chocolate nuances, this medium to full-bodied, plump yet elegant wine is impressive.  »

Fine Wine Review, Claude Kolm, le 01/05/1997
« The 1995 Palmer has somewhat more Merlot than the 1996.
The flavors are broader than in the 1996 and the wine is more open and loosely-knit. Cassis and blackberry dominate the fruit, and the wine still is a bit angular and tannic. It would appear to need more time to come around than most 1995s.  »

The wine advocate, Neal Martin, le 30/11/-0001
« This is one of the best Palmer's of the decade. The nose is generous with raspberry, strawberry and that touch of lemongrass noted on previous occasions. The palate is full-bodied and precocious, fleshy, lots of stuffing and rounded in texture. Good depth with a savoury second half, nice grippy tannins with a raspberry and cooked meats towards the finish. On this showing the wine could actually benefit from further bottle ageing, but this remains a “solid” long-term Palmer. Impressive, but pleasure will come later. Drink 2010-2020+  »

Millésimes

Fermer