CHATEAU PALMER > 1971

Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Le printemps froid et pluvieux de cette année 71 qui dure jusqu'à fin juin, perturbe considérablement la floraison, qui se déroule difficilement et dans de mauvaises conditions. La coulure qui a suivi, va réduire la récolte de près de la moitié.
Les trois mois d'été sont chauds, avec quelques pluies permettant le gonflement des baies. La maturation se déroule dans de bonnes conditions, malgré des irrégularités dues à la période de la floraison.
Le temps reste beau pendant la période des vendanges, permettant une récolte à maturité optimale.
Les vins sont souples et fruités, et présentent des tanins mûrs. Ils sont subtils et élégants.


Date de vendanges : du 30/09/1971 au 13/10/1971

Potentiel de garde

2020+

Dégustation

Commentaire de dégustation de Enrico Bernardo, le 01/12/2011.

La robe est: limpide, d'une couleur grenat.
Le nez est excellent et profond rappelant des notes d'herbes sauvages, sauge, china, romarin, thym et poivre.
La bouche est légère avec une belle fraicheur, presque salivante. Magnifique ! La finale est incroyablement équilibrée.

Commentaire de dégustation de Georges Lepré, le 04/02/2009.

La couleur a évoluée lentement, elle est encore sombre.

Le nez est à la fois assez intense et complexe, délivrant de subtils arômes mentholés, mais aussi de bois de cèdre, de poivre blanc.

Après une attaque ample, les tanins fermes apparaissent rapidement en milieu de bouche.

La fin de bouche est marquée par une agréable finale aromatique, dominée par des notes de bâton de réglisse.

Opinions de la presse

Chronique n°100, Jean-Marc QUARIN, le 15/07/2010
« Couleur sombre, moyennement intense et évoluée. Nez fin, présentant un fruité mêlant des notes mûres à des notes plus froides. Il sent bon le cèdre. Bouche fondue et subtile, qui se déroule tout en arômes, sur un corps moyen, avec du gras, une pointe d'austérité et une très belle présence aromatique en finale. A boire maintenant et avant 2020. »

www.franckdubourdieu.com, Franck Dubourdieu, le 01/12/1995
« bon »

, Michael Broadbent, le 01/11/1989
« Au mieux de son apogée, devrait s'y maintenir. Vin d'évolution lente…du moelleux et de la chair, souple, riche, complet, séduisant. A besoin d'air. »

The Wine Advocate, Robert Parker, le 01/12/1988
« Il présente une couleur rubis foncé et exhale le bouquet légendaire de Palmer -baies sauvages, fleurs et cassis.  »

BORDEAUX Aujourd\'hui, Franck Dubourdieu, James Lawther et Christophe Tupinier, le 30/11/-0001
« Ce 71 à son apogée a tout de la petite merveille avec ses riches arômes chocolatés, confiturés, épicés. Suave, fine et gourmande, la bouche a évolué de délicieuse façon... »

Millésimes

Fermer