CHATEAU PALMER > 1962

Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Eclipsé par son illustre prédécesseur, le millésime 61, ce millésime 62 est un très bon millésime tardif.

Après un temps froid et humide jusqu’à la fin de mai, la floraison s’est déroulée dans d’excellentes conditions sous la chaleur du mois de juin. Le mois de juillet, frais et humide, se termine par un orage de grêle le 26 dans la région de Margaux, sans conséquences dommageables grâce au temps très chaud et sec qui s’installe jusqu’à mi septembre.

Le beau temps persiste jusqu’à la fin du mois, qui voit arriver des pluies automnales bienvenues après la chaleur de l’été.

La récolte a été abondante, la plus importante des années 60.

Les vins sont élégants et racés, fruités et bien équilibrés. Moyennement charpentés, mais possédant une acidité élevée, les vins se sont bonifiés dans de bonnes conditions.

Date de vendanges : du 01/10/1962 au 16/10/1962

Potentiel de garde

A boire.

Dégustation

Commentaire de dégustation de Enrico Bernardo, le 01/12/2011.

La robe est claire, limpide, d’une couleur grenat aux reflets tuilés.
Le bouquet est intense, riche et complexe. Le nez rappelle la terre. Fabuleux ! Ce vin offre des notes de confiture, fèves de tonka, bonbon au café, caramel, prune et épices.
La bouche est fabuleuse ! Extraordinaire ! Longue, intense, profonde, généreuse, musclée et harmonieuse.

Commentaire de dégustation de Georges Lepré, le 04/02/2009.

La couleur rouge ambrée, témoigne de son bel âge.

Au nez, se dégagent d’intenses arômes de fruits noirs comme le cassis, de cerise à l’eau de vie.

La bouche est encore ronde et charnue. Elle révèle de nouveaux arômes comme le vieux cuir, la réglisse.

Ce vin d’une grande sensualité, est remarquable pour sa fraîcheur, comme cette finale mentholée, élégante et savoureuse.

Opinions de la presse

FALSTAFF, le 01/01/2003
« Frisches Karmingranat, zarte Randaufhellung, in der Nase feiner Champignon, reife Kirsche, angenehme, frische Frucht, zarte SüBe, sehr balanciert, weich, klingt sauber aus.  »

Weinwisser, le 01/01/2003
« Mittleres Granat mit bräunlichem Schimmer. offenes, pflaumiges Bouquet, dezent ausladent, wohlig duftend, Earl-Grey-Touch, datteltöne. Samtiger, seidiger Gaumen, sich wie ein Chambertin anfühlend, nachhaltiges Terroiraroma mit gebundenen Süssnoten. Ein tänzerischer Margaux, nach wie vor ein grosses Vergnügen.  »

La Revue du Vin de France, le 01/09/2001
« D’une robe plus profonde que celle du 1964, il présente des reflets acajou. Le nez reste charmeur et de belle définition. Elégante et d’un grand classicisme, la bouche offre encore un joli charme en demi-corps. Equilibre parfait et finale épicée d’une grande complexité.  »

The Wine Review of France, le 01/06/2001
« The colour is quite deep for its age, with mahogany tints. Flowers and fruit in alcohol, together with a mineral touch make for a delightful and well-defined bouquet. This is an elegant and very classic wine that has plenty of charm and a medium body. Perfectly in balance still, with a gloriously spicy finish. »

The Wine Advocate, Robert Parker, le 01/12/1996
« Vin sous-estimé, qui se révèle grandiose…Comme cela arrive avec les Bordeaux bien équilibré, celui-ci semble presque immortel. A boire (mais cela fait des années que je dis la même chose).  »

www.franckdubourdieu.com, Franck Dubourdieu, le 01/12/1995
« Very good. »

www.franckdubourdieu.com, Franck Dubourdieu, le 01/12/1995
«   »

, Michael Broadbent, le 01/12/1983
« Sans doute le vin le plus remarquable en impériale : il atteint presque la profondeur et la maturité charnue des 61. Tout aussi riche et fruité en magnum. »

Millésimes

Fermer