À la une

Palmer & vous

À la une

Actualités

Le souffle de Château Palmer.
Nos dernières inspirations et créations.
Toutes ces respirations qui font battre le coeur du domaine
comme de ses hommes et ses femmes.

30.06.2016
1814 - 2014, 200 ans d'histoire
Deux ans se sont pratiquement écoulés depuis les vendanges du millésime 2014. Ce millésime…
Deux ans se sont pratiquement écoulés depuis les vendanges du millésime 2014.
Ce millésime, dont nous allons effectuer la mise en bouteille ce mois-ci, est une belle occasion de célébrer 200 années d'Histoire à Château Palmer... 1814 marque en effet la date d'acquisition du domaine par Charles Palmer.
 
Orgueilleux, visionnaire et inébranlablement sous le charme des dires de Madame Marie Brunet de Ferrière, veuve de Gascq, c'est à la fin du Premier Empire que le Major Général Charles Palmer devient propriétaire du domaine, qui portera son nom pour les 200 ans à venir. Fort de ses conquêtes féminines et militaires, ce sont désormais les faveurs de la Cour d'Angleterre que Charles Palmer obtiendra avec son Palmer's Claret, venant même jusqu'à séduire le futur Roi d'Angleterre, Georges IV.
 
En moins de trente ans, Charles Palmer aura transmis au domaine les fondements de son identité, le début d'un monde à part.
 
Château Palmer restera ainsi à jamais marqué par ce voyage en diligence menant le fougueux le Major Général jusqu'à Paris aux côtés de la jeune veuve. L'histoire préservera ses secrets, qui rendent aujourd'hui le Château Palmer riche d'un terroir et d'une identité uniques.
 
Palmer 2014... 200 ans d'Histoire en bouteille. 
Découvrir
21.06.2016
L'instant floral
Le printemps fait une apparition discrète. Les vignes sont vertes, les températures remontent doucement...
Juin 2016 - Le printemps fait une apparition discrète. Les vignes sont vertes, les températures remontent doucement et sur les différentes parcelles flotte un parfum aussi léger et délicat qu'éphémère. Ce parfum subtil s'accompagne de petites fleurs blanches qui illuminent les vignes. C'est la période de la floraison.
 
La floraison commence en général à la fin du mois de mai ou début juin, lorsque les températures avoisinent les 20°C et que les vignes se sont réveillées de leur long sommeil hivernal, s'habillant de feuilles et de premiers boutons floraux.
 
Ces boutons donnent une petite fleur blanche qui ne durera que quelques jours, un instant diront certains. Plus la floraison est rapide, plus le développement des futures baies sera homogène. Cette période est donc cruciale avant de laisser place à la nouaison, fécondation de la fleur et phase initiale de la formation du raisin.
 
La floraison est un moment unique mais de courte durée, qui presque inconsciemment, s'imprime dans les mémoires des vignerons concentrés à la tâche. La nature s'éveille. Les vignes renaissent. Cette période aussi magnifique que sensible, marque les premiers pas d'un nouveau millésime. Une étape clef. Un renouveau.
Découvrir
10.06.2016
Retour sur la vente Sotheby's
Le samedi 4 juin dernier, s'est déroulée à Hong Kong la première vente aux enchères consacrée intégralement aux vins de…
Le samedi 4 juin dernier, s'est déroulée à Hong Kong la première vente aux enchères consacrée intégralement aux vins de Château Palmer.
 
Cette vente organisée par Sotheby's a été un véritable succès, puisque l'intégralité des lots proposés ont été acquis et certains d'entre eux ont atteint des montants records.
L'ensemble des lots provenaient du caveau du Château, de la cave de la maison Mähler-Besse ainsi que de la réserve personnelle de Franck Mähler-Besse, avec parmi eux des lots mythiques, tels qu'un double magnum de 1961 ou encore une barrique du millésime 2015 dont les bouteilles seront personnalisées avec le nom de son acquéreur.
 
Nous tenons à remercier chaleureusement toute l'équipe de Sotheby's pour l'organisation de cette vente, et notamment Jamie Ritchie, tout récemment promu directeur international du département vins, ainsi que Serena Sutcliffe, avec qui nous entretenons des relations amicales depuis très longtemps.
Découvrir
23.05.2016
Sotheby's exclusivement Palmer
Sotheby's conduit la première vente aux enchères dédiée exclusivement à Château Palmer.
Le 4 juin prochain aura lieu à Hong Kong la première vente aux enchères consacrée intégralement aux vins de Château Palmer. Cette vente, organisée par Sotheby's, offre une très belle occasion pour les collectionneurs et amis de la propriété d'acquérir des lots mythiques, tant en termes de formats que de millésimes.
 
L'ensemble des vins de Château Palmer proposés lors de cette vente exclusive proviennent du caveau du Château, de la cave de la Maison Mähler-Besse et de la réserve personnelle de Franck Mähler-Besse. Comme l'explique Thomas Duroux, directeur du Château: « La provenance et les conditions dans lesquelles ont été stockés les vins sont parfaites ». Les millésimes de la Maison Mähler-Besse et de la réserve personnelle de Franck Mähler-Besse ont été re-conditionnés à Château Palmer peu de temps avant l'expédition des vins vers l'Asie. Chaque bouteille a été débouchée sous atmosphère inerte puis consciencieusement dégustée pour s'assurer que la qualité du vin était parfaite. Une fois le niveau d'origine rétabli à partir d'une bouteille du même millésime, chaque bouteille a été équipée d'un nouveau bouchon, d'une nouvelle étiquette et d'une nouvelle capsule. L'ensemble des bouteilles sont par ailleurs équipées d'un scellé à bulles Prooftag garantissant l'authenticité de chacune d'elles.
 
Aux côtés des trésors du caveau historique du Château, équipés d'un Prooftag rouge, les flacons provenant de la Maison Mähler-Besse et de la cave privée de Franck Mähler-Besse arborent un scellé de couleur noire, indiquant précisément la date du reconditionnement.
 
Lors de cette vente seront proposés des millésimes mythiques ayant façonné la réputation de Château Palmer. Parmi les différents lots : 1 double magnum du légendaire Palmer 1961, dont il ne reste que quelques très rares exemplaires dans le caveau du château; 3 bouteilles du millésime 1928, le millésime le plus ancien présenté à l'occasion de cette vente; ou encore une barrique du millésime 2015 accompagnée d'une visite et d'un dîner au Château.
 
Un très bel événement, que la maison Sotheby's se fait un plaisir d'organiser. Serena Sutcliffe, président d'honneur: « Nous sommes ravis de proposer lors de cette vente aux enchères une rétrospective d'un des plus illustres Châteaux du Médoc, un panorama historique de Palmer. La générosité, la richesse et le velouté des vins sont illustrés à travers cette incroyable gamme de millésimes et de formats, une collection sans précédent qui montre Château Palmer à l'apogée de sa beauté ».
Découvrir
11.05.2016
Tom Fecht à Château Palmer
L'exposition « Instants Magiques » de Tom Fecht, sous le commissariat d'Anne-Laure Jalouneix, est présentée…
Mai 2016 - L'instant est une notion importante pour tout ce qui a trait à la photographie : l'instant décisif est un concept provenant des réflexions d'Henri Cartier-Bresson qui définit le moment exact où une image unique, qui ne se reproduira jamais de la même manière, est capturée par le photographe. L'importance de cette notion est vitale pour la compréhension de la photographie d'une manière générale et en particulier pour l'oeuvre photographique de Tom Fecht qui agit comme un révélateur.
 
Ses photographies ont pour sujets de prédilection l'attraction terrestre et les éléments mobiles qui nous entourent - le corps, la mer, l'air et les astres - leurs interactions et leurs effets. Dès lors, on assiste à la rencontre de deux mouvements chorégraphiques qui partagent les incertitudes magiques de la danse et des planètes. Ainsi le photographe rend visible l'impossibilité dans le temps pour l'oeil humain de saisir ces phénomènes. Par le biais du travail en séries (Eclipses, Incertitudes, Nocturnes), il tire un corpus d'oeuvres dont la démarche méticuleuse et scientifique parvient à nous révéler des instants merveilleux remplis de poésie.
 
"I like to think my cameras have ears ... and to listen with my eyes"
(Tom Fecht)
 
Tom Fecht vit entre Bordeaux et Berlin, il travaille partout où les éléments le portent. Il s'est tourné vers la photographie durant les années 1990 après avoir étudié aux Etats-Unis la cybernétique, l'histoire de l'art, et enfin l'ingénierie. Il appréhende la photographie comme une démarche intellectuelle qui, dans son cas, s'accompagne d'une grande dose d'intuition et d'une excellente maîtrise de la technique. Le fait est que son répertoire d'idées prend forme dans un dialogue intense entre émotion et réflexion philosophique.
 
Cette exposition est une nouvelle occasion de révéler le lien singulier qui unit Château Palmer à différentes formes d'expression artistique. A l'instar du jazz pour la musique, la photographie dans le domaine des arts visuels présente cette particularité chère à Château Palmer.
 
La visite est gratuite sur rendez-vous uniquement en appelant au +33 (0) 57 88 72 72. 
Découvrir
11.04.2016
2015, la suite d'une belle lignée
Il n'y a pas à dire, le chiffre 5 est le marqueur de très beaux millésimes. Depuis 1945, seul le millésime 1965...
Avril 2016 - Il n'y a pas à dire, le chiffre 5 est le marqueur de très beaux millésimes. Depuis 1945, seul le millésime 1965 n'a pas honoré par sa qualité cette lignée. Nous étions donc « statistiquement » dans l'attente d'une très belle vendange, et nous n'avons pas été déçus.
 
Après un long sommeil hivernal, les vignes se sont réveillées pour profiter d'un printemps favorable à leur développement, ensoleillé dans sa première partie et pluvieux en final. Elles se sont ainsi pleinement épanouies, notamment lors de la floraison, instant éphémère dans la vie de la propriété, que chaque vigneron et vigneronne a pris plaisir à graver dans sa mémoire après les floraisons chaotiques répétées des dernières années. Les premiers pas du millésime 2015 étaient déjà très prometteurs.
 
Durant la période estivale, la vigne a profité d'une belle météo pour concentrer ses baies, puis d'une période plus humide pour les faire grandir. L'équilibre était idéal, et la promesse du chiffre 5 toujours plus présente dans nos esprits.
 
Les vendanges ont débuté le 22 septembre avec des merlots d'une grande richesse et d'une très belle maturité. Puis ont suivi, avec une qualité équivalente, les cabernets sauvignons et les petits verdots .
 
Aujourd'hui, après ces premiers mois d'élevage en barriques, tout nous laisse à croire que 2015 s'inscrira dans la lignée des derniers grands millésimes, tels que 2010, 2009 et 2005.
Découvrir
04.03.2016
Préparation au voyage
Quelques centaines de mètres seulement séparent les parcelles de vignes de la ligne de tri, quelques mètres…
Février 2016 - Quelques centaines de mètres seulement séparent les parcelles de vignes de la ligne de tri, quelques mètres la ligne de tri des cuves, quelques mètres également entre les cuves et le chai, quelques mètres encore entre le chai et la mise en bouteille. Mais la distance à parcourir entre Château Palmer et la table de convives partageant un dîner autour d'un millésime du château est beaucoup plus importante.
 
Chaque bouteille doit être préparée avec soin pour pouvoir voyager jusqu'à son destinataire final.
 
En fonction des réservations opérées par les négociants au moment des primeurs, un important processus d'organisation se met en place pour gérer toutes les commandes.
Il s'agit dans un premier temps de se procurer ce que nous appelons les "matières sèches" : bouteilles, étiquettes, contre-étiquettes variant selon les pays, bouchons,  opercules, scellés Prooftag, caisses... Il faut également déterminer les différents formats à réaliser lors de la mise en bouteille, selon les commandes.  Cette répartition des formats est primordiale d'autant plus que la manipulation pour habiller les bouteilles varie selon ce dernier. Sur les doubles Magnums par exemple, trop volumineux pour la machine, la capsule en étain est posée à la main. Sur les Salmanazar, on habille la bouteille d'une capsule de cire, manipulation manuelle également. Mais ces formats restent des exceptions.
 
Les millésimes sont ensuite stockés au conditionnement, avec une température identique à celle du chai, soit 17°C. Ils sont rangés par vins et par formats. Tout est parfaitement contrôlé.
 
Puis les vins commencent leur voyage, jusqu'à l'autre bout du monde pour certains. Mais bien qu'éloignés de leur lieu de naissance, les vins gardent l'âme de la propriété, en atteste le scellé Prooftag. Ils offrent ainsi à chacun la possibilité de plonger, ne serait-ce même qu'un court instant, dans le monde de Château Palmer...
Découvrir
15.01.2016
Un moment aux Balkans
Cette année c'est la série Balkans, réalisée par l'artiste photographe Antoine Vincens de Tapol, qui lance…
Cette année c'est la série « Balkans », réalisée par l'artiste photographe Antoine Vincens de Tapol, qui lance les expositions à Château Palmer. Cette exposition est visible du 9 janvier 2016 au 22 avril 2016, à la propriété.
 
Né à Cognac en 1978, Antoine Vincens de Tapol vit et travaille à Paris. Anthropologue de formation, il s'est dirigé vers l'écriture de documentaires sans jamais abandonner le principe fondateur de l'ethnologie : appréhender les comportements à l'intérieur d'une société par le prisme du fait social. Très naturellement, la photographie s'est révélé, pour lui, être le meilleur moyen de rencontre vers l'autre.
 
Son premier thème de prédilection est inspiré de sa vie personnelle, une adolescence à la campagne. Le photographe a ainsi étudié cette population en se demandant comment les adolescents vivaient leur jeunesse, leurs espoirs, leurs craintes, leurs codes, leurs rites ?
 
Son second thème de prédilection est le résultat d'un questionnement qui nous concerne tous : la place que l'homme tient dans son environnement qu'il soit social ou géographique. Quelle empreinte l'individu laisse-t-il au collectif et quelle empreinte la société laisse-t-elle sur l'individu ?
 
Cela fait quinze ans qu'Antoine Vincens de Tapol parcourt les Balkans.
 
Dans un premier temps, ce fut en tant que citoyen qui militait contre les formes que prenaient le nationalisme dans l'ex-Yougoslavie. Ensuite, la photographie tel un carnet de voyage lui a permis d'immortaliser ses rencontres, et le Rolleiflex 6x6 d'apporter un regard plus dépouillé et intime aux clichés.
 
L'exposition Balkans chemine entre le Monténégro et l'Albanie, deux pays limitrophes aux langues et destins bien distincts. Ces pays symbolisent ce qui, en Europe, a questionné la notion d'État-nation, le besoin de tracer des limites. Comment sait-on qu'on passe une frontière ? L'homogénéité visuelle des photographies de la série « Balkans » permet, un instant, d'abattre les mythologies qui fondent les identités. Les prises de vues au moyen format ont permis de ritualiser le déclenchement en le rendant plus rare, plus réfléchi, mais toujours en tentant de capter un moment précis.
Découvrir
18.12.2015
Taille et mouvements de la Lune
L’hiver commence à s’installer. Alors que les températures diminuent et que la nature s’endort...
Décembre 2015 – L’hiver commence à s’installer. Alors que les températures diminuent et que la nature s’endort doucement, l’important travail de la taille a débuté.
Lors de cette tâche hivernale, nous pensons que certains mouvements de la Lune pourraient avoir un impact sur la vigne. Une expérimentation a donc été mise en place sur certaines parcelles, de façon à mieux comprendre l’influence de cet astre sur les vignes. Un travail de longue haleine qui demandera beaucoup de patience avant d’obtenir des premiers résultats.
 
Le rythme tropique par exemple, semble jouer un rôle dans les forces de croissance de la plante. Ce rythme concerne les mouvements de Lune montante (1) et descendante (2). Chacun de ces mouvements dure environ deux semaines. En période de Lune montante, il semblerait que l’expression foliaire diminue et que la qualité des futurs raisins augmente. En revanche, en période de Lune descendante, il semblerait que ce soit l’inverse. Le but de l’étude que nous menons cet hiver est donc d’adapter les périodes de taille aux mouvements de la Lune, pour peut-être améliorer l’efficacité de cette opération.
 
Si certains rythmes semblent être propices à la réalisation de la taille, d’autres en revanche semblent l’être beaucoup moins.  Aussi, il n’est pas conseillé, dans cette approche, de tailler la vigne pendant les nœuds lunaires ascendants et descendants.
 
Cet hiver, la taille a commencé le 27 novembre 2015 avec les vieux Merlots, pendant la Lune descendante et proche du solstice d’hiver, de façon à ce que la sève descende dans les pieds de la vigne. Cela favorise davantage la qualité de ce travail.
 
Aussi passionnante qu’énigmatique car encore incertaine, cette étude des rythmes lunaires va accompagner l’ensemble de nos travaux pour les années à venir.
 
Lune montante (1) : Il s’agit du mouvement de la Lune du point le plus bas dans le vers le point le plus haut.
 
Lune descendante (2) : Inversement, il s’agit du mouvement de la Lune du point le plus bas dans le ciel vers le point le plus haut.
 
 
Découvrir
  •  
24.01.2017
Au coeur de l’hiver
Depuis quelques jours, une vague de froid s’installe sur la France et le matin, une légère couche de glace...

Janvier 2017 - Depuis quelques jours, une vague de froid s’installe sur la France et le matin, une légère couche de glace recouvre le vignoble de Château Palmer. Une gelée blanche.
Au coeur de cette nature silencieuse, les vignerons taillent la vigne, sécaillent*, acanent, plient.

L’acanage est la fixation du pied de vigne à son marquant (ou petit piquet) et au fil de pliage. Cette pratique permet de stabiliser les pieds pour travailler le sol. Un maintien suffisant passe par trois attaches : une au niveau du tronc et une sur chaque bras du cep. Ce travail hivernal débute en règle générale une à deux semaines après le début de la taille. Cette année, nous avons commencé à acaner mi-décembre.
Nous acanons avec du vime (brin d'osier), une méthode ancestrale que nous n'avons jamais abandonnée. Elle nous permet d’avoir un lien résistant et naturel. Les vimes tiennent entre deux et trois ans, selon la météo. Lorsqu’ils viennent à céder, ils se dégradent naturellement dans le sol puis sont remplacés par de nouveaux vimes.
Pour fixer un vime, le vigneron l’enroule autour du tronc ou du bras du cep. Il entremêle ensuite les extrémités du vime entre elles, et assure le maintien du vime en recourbant l’une des extrémités contre le cep. La seconde extrémité du vime est alors sectionnée. Ces gestes, rapides et sûrs, sont répétés environ 1500 fois par jour par le vigneron.

Le pliage consiste quant à lui à attacher chacune des astes de la vigne (sarment conservé lors de la taille) sur le fil porteur, ou dit « fil de pliage ». Le nombre d’astes varie selon la vigueur du cep. Nous en conservons généralement deux.

Des tâches minutieuses, jumelées à la taille et au sécaillage, que les vignerons réalisent avec attention pour que la vigne se réveille tout en douceur.

* Le sécaillage consiste à entretenir le palissage, en changeant les piquets usés et les fils destinés à soutenir la vigne.
 

Découvrir