Alter Ego > 2003

2003, l'année de la canicule
Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Ce millésime extraordinaire se caractérise par plusieurs périodes de très fortes chaleurs, les températures ayant côtoyé ou même dépassé les 40 °C en juin, juillet et août. Jamais depuis 150 ans, un tel cumul de chaleurs n'a été enregistré. La pluviométrie globalement déficitaire et la sécheresse, auront accentué les effets de la chaleur, mais c'est bien la canicule qui reste le fait marquant de 2003.

La conséquence est un volume très faible, avec des grains petits aux peaux épaisses.

Les vendanges 2003 sont, après 1989, les plus précoces depuis 60 ans. Elles ont débuté le 8 septembre pour le merlot, le 16 pour le cabernet et le petit verdot, se sont achevées le 20.

Les vinifications ont été conduites avec précaution, étant donné les degrés élevés et la maturité avancée des merlots.

Une macération relativement courte (17 jours), a permis de conserver la fraîcheur et l'équilibre des vins. Ils sont pleins de charme et présentent toute la chair des fruits bien murs.

Malgré les excès de chaleur, les vins expriment une fois de plus la classe de leur terroir et révèleront avec le temps le caractère exceptionnel de ce millésime.

Date de vendanges : du 08/09/2003 au 20/09/2003

L'assemblage

Cabernet Sauvignon : 53 %
Merlot : 47 %

Potentiel de garde

2015. A boire.

Dégustation

Immédiatement séducteur, le nez propose un panel de fruits rouges et noirs compotés (groseille, prune, cerise macérée, framboise, mûre) quelques notes florales (violette, pivoine), des épices douces (vanille, cannelle), herbacées (fougère, menthe) et très subtilement fumées.

L'attaque séduit par le moelleux de son fruité. Viennent ensuite des tanins d'une suprême douceur et l'inimitable fraîcheur du cru. Le généreux soleil du millésime porte ici ses fruits. Cependant le vin garde par devant lui ce qui ne saurait manquer à l'élégance et à la finesse. Jusqu'à la finale où ces saveurs délectables se perpétuent, légères et rafraîchissantes.

Vin immédiatement accessible, vin de plaisir par excellence, vin consensuel, ce 2003 s'appréciera, servi à 15 degrés, jusqu'en 2015.

Opinions de la presse

La Revue du Vin de France, Roberto Petronio & Antoine Gerbelle, le 01/11/2006
« Un fruit franc, généreux et expressif domine le nez. La bouche s'impose par une matière charnue. L'élégance de Margaux est bien là. S'il se déguste bien aujourd'hui, il a encore de la réserve. Il manque cependant cette allonge en fin de bouche que l'on retrouve de manière plus affirmée dans le grand vin. »

Weinwisser, René Gabriel, le 01/04/2006
« Tiefes Rubin-Granat. Wunderschön erdiges Waldbeerenbouquet, Tabaknoten darin zeigend. Im Gaumen recht gefällig, angenehme Tannine, sanft trocken, etwas mehr Muskeln wie Fleisch zeigend. Ether ein Esswein.  »

La Revue du Vin de France, le 01/09/2005
« Robe pourpre rubis soutenu, nez puissant et fumé, avec un joli fruit et une belle minéralité, intense et très mûr; bouche tendre, flatteuse, élégante, trame soyeuse et finale fraîche très harmonieuse. »

www.degustation.de, Mario Scheuermann, le 01/09/2005
« Dunkles, frisches rubinrot. Nase mit eimner starken Würze, sehr typisch für den Jahrgang 2003, etwas überwürzt, etwas konfitiert, konzentrierte rote Früchte. Etwas Pflaumenchutney, Borke und exotische Gewürznoten. Der Wein hat die typisch cremige und dickflüssige Art der 2003er, extrakt und eiweissreich. Die Süsse überdeckt für den Augenblick die anderen Komponenten wie Tannine und Säure fast völlig. Die sind aber vorhanden, zeigen sich z.B. mit leichten Bitternoten im Abgang und geben dem Wein sein Gerüst unter der weichen Oberfläche. Der Wein hat sich seit der primeurverkostung sehr vorteilhaft entwickelt.
 »

Gault & Millau, le 01/07/2004
« Le joli moelleux d'Alter Ego est dans le style traditionnel de Palmer, alors que Palmer n'y est pas, mais avec un peu moins de longueur et une accessibilité plus rapide. »

Carnets de dégustation, Jean-Marc Quarin, le 01/04/2004
« Vin très charmeur et aussi puissant en arômes qu'un vin blanc sec. Constitué avec un peu plus de cabernet sauvignon que d'habitude (53%), il s'achève sur une bonne dinale au goût mûr.  »

Châteauonline, JM Deluc Sommelier, le 01/04/2004
« Couleur violine veloutée. Au nez, le vin présente une belle finesse sur
des notes de cassis, de menthe, de cardamome, de toasté, de guigne et de
rose. Un nez fait pour séduire. En bouche, le vin est plus pointu,
encore marqué par les tanins. Mais la structure est fraîche et élégante.
Un vin à garder 10 ans maximum pour profiter du fruit !  »

Decanter, Steven Spurrier, le 01/04/2004
« Deep ruby, lovely Merlot nose, fragrant and smooth and beautifully integrated tannins, elegance and balance. »

Decanter, Steven Spurrier, le 01/04/2004
« Lovely Merlot nose, fragrant and smooth with beautifully integrated tannins, elegant.  »

Falstaff, Peter Moser, le 01/04/2004
« Tiefdunkles Rubingranat, breitere Randaufhellung, in der Nase nach Kokos, intensive Kirschenmarmelade, exotische Hölzer, am Gaumen frisch, etwas weitmaschig, deutlich vom Merlot geprägt, elegant, frisch, mit zarter Schokonote im Abgang.  »

Gault & Millau, Bernard Burtschy, le 01/04/2004
« Joli moelleux, dans le style de Palmer, avec un peu moins de longueur.  »

Ultimate Wine, Marco Correia, le 01/04/2004
« Sexy cocktail of liquorice, cassis, tobacco and black berries. The attack on the palate is silky and balanced. Medium-bodied with a long, long aftertaste. Well done.  »

Vinifera, Jacques Perrin, le 01/04/2004
« Belle robe grenat. Le nez exhale des notes de prune et des notes florales et épicées d'une grande distinction. Attaque ronde, tendre. Légère perte de saveur à l'évolution mais il se reprend dès le milieu de bouche et affiche une pulpe chatoyante agrémentée de notes florales très fines.  »

Vino Magazine, Louis Havaux, le 01/04/2004
« Robe intense. Nez: fruit rouges, figues et réglisse. Attaque: tanins fondus, gras, fraîcheur, finale ferme et légèrement tannique.  »

Weinwirtschaft, Harald Ecker, le 01/04/2004
« Zartes, frisches, blumiges Bukett (auch Minze); konsentriert, Süssholz; unterlegte, dichte Tannine mit zartherbem, frischem, langem Abgang; Mund bleibt stets frisch  »

Weinwisser, René Gabriel, le 01/04/2004
« Mittleres Granat-Rubin, feiner Rand aussen. Herrliche Fruchtexpression, viel Damassinepflaumen, Fliedernoten, sehr reintönig und erfrischend. Saftiger Gaumen, pfaumige Töne, dezente Malznote, weich und samtig, wird aufgrund der Säurekonstellation früb schon viel Freude machen, im Finale rosinierende Töne von deutlich überreifem Traubengut. Ein Gevrey-Chambertin aus Margaux  »

Wine International, Charles Metcalfe, le 01/04/2004
« This is a very successful marriage between dense, tannic structure and ripe plummy fruit. And it still has a delightful freshness to it. It's the Elvas preserved plum sweetness that is the most typical aspect. Big, straightforward and accessible.  »

Registry of Wine Collectors, Alan Duran, le 01/03/2004
« A full-bodied wine for Alter Ego de Palmer, exhibiting opulence, sweet fruit, and a textured finish. With chewy tannins, it is charming and will be appreciated by many. »

Millésimes

Fermer