Alter Ego > 2002

Une parfaite expression du terroir de Palmer
Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Après un hiver doux et sec, le débourrement s'effectue fin mars. La floraison débute à Palmer fin mai au moment d'une période fraîche (température inférieure à 15°C) et pluvieuse, provoquant une forte coulure et millerandage. Seul le Petit Verdot, plus tardif, a été épargné. La véraison, qui marque le début de la phase de maturation, a démarré très tôt, tout d'abord lentement, puis s'accélérant grâce au retour du beau temps à partir du 11 août. La pluie du mois d'août a peu affecté la maturation des raisins en raison d'un déficit hydrique très important au cours des 6 premiers mois de l'année. L'alimentation de la vigne et sa croissance se sont arrêtées précocement au bénéfice de la maturation dans les raisins qui se sont concentrés de façon importante. Septembre a été très ensoleillé avec un vent sec et des nuits fraîches. Epargné par le violent orage de grêle et les fortes pluies qui se sont abattus le 20 septembre (5mm de pluie seulement à Palmer), la récolte a été conduite à sa pleine maturité, avec des teneurs en sucres très importantes et une richesse en composés phénoliques supérieure à toutes les dernières années.

Les vendanges se sont déroulées sous le soleil sans une goutte de pluie. Compte tenu des degrés très élevés et de l'extractibilité excellente de la couleur et des tannins, les vinifications ont été effectuées à faibles températures, avec des remontages modérés et des macérations relativement courtes. Très puissants et fruités, les vins sont soutenus par une remarquable fraîcheur, renforcée par un bel équilibre entre l'acidité, l'alcool et les tannins.

Date de vendanges : du 26/09/2002 au 07/10/2002

L'assemblage

Merlot : 53 %
Cabernet Sauvignon : 47 %

Potentiel de garde

2017

Dégustation

Au nez éclatent d'abord les fruits noirs (cassis, mûre, myrtille) et les notes d'épices (cannelle, poivre, clou de girofle), en suite se bousculent les nuances boisées, le cèdre, le tabac blond, la mousse, la pivoine, le cuir et, très discrètement, le terroir exprime sa minéralité.

Déjà la bouche est comblée par la chaleureuse présence d'un fruit épanoui, par l'extrême noblesse de tanins veloutés et par l'impeccable écho d'une fraîcheur de rêve. Tout concourt à une harmonie idéale. Le vin est ample, séveux et se maintient longuement sur des notes de réglisse et de noyau.

Cette bouteille démontre que la richesse d'un vin peut parfaitement ne jamais se départir de l'élégance et de la finesse. Il ne manquera pas de se conserver jusqu'en 2020.

Opinions de la presse

Carnets de Dégustation, Jean-Marc Quarin, le 01/07/2006
« Couleur : Très beau rouge sombre. Intense. Belle. Superbe
Nez : Net. Intense. Fin. Mûr. Frais. Fruité. Il y a du 2003 dans ce vin plus du 99. Note de réglisse.
Bouche : Superbe! La grâce aromatqiue accompagne ce vin très fin, comparable à un Pomerol. Tout rond, très très gourmand, il s'achève subtilement séveux et raffiné. Bravo.  »

Le Point HS - Nos meilleurs vins, Jacques Dupont, le 01/04/2006
« Vanille, charnu, avec un boisé gourmand, dense en bouche, assez plein, des tanins assez fermes.  »

Le Nouvel Observateur spécial vins, Gérard Muteaud, le 01/09/2005
« Palmer est sans conteste l'autre grand Margaux, aux côtés de Brane-Cantenac. Hélas ! son prix est stratosphérique, mais la seconde étiquette possède de réelles capacités de vieillissement. La belle matière, la finesse et l'équilibre du 2002 en font un régal. »

Weinwirtschaft, Harald Ecker, le 01/04/2005
« C'est la révélation! Beaucoup de fruit (fruits noirs). dense et très fruité en bouche, avec des tanins précieux. Déjà très bon à boire... »

Wine Spectator, James Suckling, le 01/03/2005
« Very fresh on the nose with pretty currants and berry aromas. Full-bodied, with silky tannins and an attractive vanilla and berry aftertaste. A beauty for a second wine.  »

Registry of Wine Collectors, le 01/12/2004
« The 2002 unveils a ruby purple color, with a delicate bouquet of cherries, incense, hints of rasberry, blossoms, and black cherry. A medium-body, with plenty of fresh cherry infused with red currant. A wine of good structure and fine upbringing.  »

Carnets de dégustation, Jean-Marc Quarin, le 01/11/2004
« J'adore ce vin! Goûté six fois depuis sa naissance, il obtient la note moyenne de 16,32. La note qui apparaît ici est la note prise après la mise en bouteille (16,5). Je l'ai crédité de ma meilleure note donnée à Second vin en primeur. L'élevage confirme sa très haute qualité. Le nez est intense, frais, fruité, avec pourtant une touche de caramel. A l'agitation, il est encore plus intense et prend des notes pures. Sa merveilleuse entrée en bouche fait vraiment craquer. Le vin se met à glisser avec un toucher remarquable. La constitution est impeccable. Il avance séveux, savoureux, sur des tanins gras, fondants et doublés de beaucoup d'arômes. Voici un super vin fin qu'il ne fait pas hésiter à goûter dès récéption de vos bouteilles, même si dans les prochains jours, la mise risque de se faire ressentir plus qu'aujourd'hui encore. Très recommandé.

 »

Carnets de dégustation, Jean-Marc Quarin, le 01/04/2003
« Dans le Médoc, Palmer est stupéfiant de raffinement, tandis que Alter Ego a gagné cette année de la charpente sans perdre son bel équilibre.  »

Carnets de dégustation, Jean-Marc Quarin, le 01/04/2003
« Quel choc en goûtant cet Alter Ego 2002! La couleur est rouge sombre. Le nez discret évoque le fruit et une note plus fraîche. Le bonheur vient surtout de la structure en bouche. Que du velours! La sensation tactile juteuse, la sève de ce vin fin, le caractère fondant et la note aromatique finale sont incroyables! Une réussite.  »

Falstaff, le 01/04/2003
« Dunkles Rubingranat, violette Reflexe sehr feiner Duft nach Brombeeren, dunkles Konfit, feine Holznote von einem Drittel neuem Barrique, einladend, zarte Süsse, am Gaumen rassig, im Moment etwas trockenes Finish, ein Speisewein, wirkt allerdings etaws alkoholisch, die Tannine geben diesem Wein eine gute Zukunft.  »

Vinifera, Jacques Perrin, le 01/04/2003
« Selon Mr Bouteiller, l'assemblage a été plus difficile à trouver sur Alter Ego et ce, dans la perspective d'obtenir un vin rond et souple. Le résultat est en tout cas conforme au but recherché avec ce vin de demi-corps, à la texture suave, presque "sucrotante" et à la finale souple, un peu lisse. Un vin au charme immédiat. »

Weinwisser, René Gabriel, le 01/04/2003
« Sehr dunkles Rubin mit violetten Reflexen. In der Nase ein delikates und sehr blumiges Bouquet, Backpflaumen, Teernoten, Trüffel, Schwarze Schokolade. Stoffiger Gaumen, Brombeertouch, schwarze Malznoten, selten tiefgründiger Alter Ego, klassisch und sehr erdbetont, wenn er sich so weiterentwickelt, kann er noch einen Punkt zulegen.  »

www.tcbps.com, Alan Duran, le 01/04/2003
« "Alter Ego de Palmer's inky-purple translucent wine is intoxicatingly pure, with a medium-bodied, gorgeous, decadent, edible flavor. It has great levels of richness, ripe fruit, depth, and beautiful length. A great accomplishment!”...Margaux
The Classic Bordeaux Preservation Society"
 »

Decanter, Steven Spurrier, le 01/03/2003
« Very deep colour from very ripe fruit, very plummy and seductive but the smooth ripeness is backed by firm tannins that bring freshness, a superb example of a Merlot dominated wine from Margaux.  »

Millésimes

Fermer