Alter Ego > 1999

Un vin riche et sensuel
Télécharger la fiche millésime
Les caractéristiques du millésime

Le printemps, puis le mois de juillet chauds et humides, ont largement prouvé l'efficacité de la lutte raisonnée mise en place à Palmer depuis 1995.

La véraison s'est bien déroulée avec l'arrivée de l'été. Pendant la maturation qui a suivi, s'est produit à Palmer un phénomène rare de concentration naturelle des raisins parallèlement aux évolutions physiologiques habituelles : cela s'est traduit par des richesses en sucres exceptionnelles et jamais atteintes pour le Cabernet Sauvignon.

Les vins sont puissants et généreux, d'un abord facile, tout en présentant un grand potentiel.

Date de vendanges : du 17/09/1999 au 01/10/1999

L'assemblage

Merlot : 77 %
Cabernet Sauvignon : 23 %

Potentiel de garde

2015. A boire.

Dégustation

Au nez, très expressifs, des arômes de myrtille et de mûre se mêlent à des senteurs de clou de girofle et de vanille. C'est après l'aération qu'apparaissent les fruits confits, le cacao et une touche doucement fumée.

Dès l'attaque en bouche la richesse du millésime fixe sa marque : le fruit très mûr enrobe une structure tannique soyeuse et se développe grâce à une impeccable acidité. Le vin se distingue par une belle richesse, du gras et beaucoup de saveur. L'équilibre se confirme par une persistance soutenue, droite et remarquablement savoureuse.

Belle réussite pour ce 1999. Le terroir exprime sa noblesse dans un vin harmonieux, expressif et parfaitement maîtrisé. Servi à 17 degrés, décanté deux heures avant le repas, il restera impeccable jusqu'en 2O15.

Opinions de la presse

www.wine-dinners.com, François Audouze, le 01/06/2005
« (... ) La lamproie met en valeur l'Alter Ego de Palmer 1999 qui montre une structure fort agréable. On se dit alors qu'il vaut plus que d'être un second vin (...)  »

ChinaDaily, Maggie Beale, le 01/05/2005
« The Alter Ego de Palmer Millesime 1999 vintage is deep red, intensely fruity, and peppery with hints of vanilla. It is full bodied but not overpowering, with a smooth creamy palate.  »

www.winereviewonline.com, Michael Apstein, le 01/03/2005
« Margaux is an area that did exceptionally well in 1999, which was an under-rated vintage overall. De Laage thinks 1999 in Margaux is similar to 1983, perhaps because the area was spared from the rains that afflicted the rest of the Médoc. For whatever reason, the Alter Ego1999 is excellent, far fresher and livelier than the 1998. With air, it gets even better, so I suspect it has a few more years to go before it reaches its peak maturity. It is ripe, long and harmonious, with a great perfume.  »

Le Guide Hachette des Vins, le 01/01/2003
« Créée par Palmer, cette étiquette n'est pas un second vin mais une marque à part entière. Elle assemble 67% de merlot au cabernet-sauvignon, pratique peu médocaine. Elle offre cependant toute l'élégance requise par sa finesse qu'elle doit à des tanins soyeux et à l'harmonie entre les arômes du bois et du fruit. Bien constituée, cette bouteille mérite d'être attendue quatre ou cinq ans, voire plus.  »

Le Figaro Magazine, le 01/09/2002
« C'est un grand classique des dégustations à l'aveugle: il se place alors toujours en tête grâce à sa rectitude, sa netteté. Considéré désormais comme un vin à part entière et non comme le second vin de Château Palmer, cet Alter Ego acquiert peu à peu son indépendance. Même dans un millésime fluide tel que 1999, il reste dense et concentré. Une belle bouteille qui tiendra compagnie tout simplement à un gigot d'agneau doré au four. »

Fine Wine Review, Claude Kolm, le 01/05/2002
« Lovely, complex perfumed aromas,elegant black raspberry flavors, juicy, finesse.
 »

La Revue du Vin de France, Pierre Casamayor, le 01/02/2002
« Robe dense, un bel éclat. Nez un peu refermé, notes de fruit mûr, de vanille et de sous-bois. La bouche est plus structurée, un peu stricte. Finale plus expressive que le nez, avec un fruité encore jeune, une complexité naissante et une allonge moyenne.  »

Quarterly Review of Wine, M. Boyle, le 01/01/2002
« " It had the finesse of Château Palmer and its style, but its aromas were more minty and cassis, with new oak notes and licorice, along with cocoa notes in the finish. Still too young for drinking, but this is a second label we must pay more attention to in the future."  »

Mi Vino, Bartolomé Sanchez, le 01/10/2001
« Profundo color picota con tonos violaceos, cubierto. Sensacion de clarudad en nariz. No hay ningun velo entre sus finos aromas de frutillos de bosque, de hierbas aromaticas, mezclados con tonos de café y recuerdo especiados, de vainilla y pimienta. Su estructura se sostiene sobre un distinguido pedestal labrado por la suavidad tanica, la fresca y bien medida acidez y la elegancia del paso de boca. Le faltan unos anos para alcanzar la plenitud, pero ya se puede beber ahora sin apréciar rudezas.  »

Le Figaro Magazine, le 01/08/2001
« Après un petit temps de flottement, Palmer est reparti vers les sommets. La création d'un second vin y est évidemment pour quelque chose. A dire vrai, Alter Ego n'est pas exactement un second vin. Bertrand Bouteiller a bien l'intention de lui donner sa personnalité propre et non pas d'en faire le réceptacle de ce qu'il ne garde pas pour le grand vin. Le 99 est une belle réussite avec des tanins très fins, mais mûrs, et un joli nez d'une grande fraîcheur. C'est une bonne affaire.  »

The Wine Advocate, Robert Parker, le 01/04/2001
« Le second vin de Palmer, diffusé sous la marque Alter Ego de Palmer, est digne d'attention. Le 1999 (77% de merlot et 23% de cabernet sauvignon) est souple et sensuel, et très proche du grand vin.  »

Saveurs, le 01/09/2000
« On pensait que tous les grands crus du Médoc avaient leur second vin. C'était sans compter sur Palmer, star de Margaux, qui vient tout juste de sortir son cher second vin. Après quelques heures en carafe histoire de le réveiller, l nez livre des notes de fruits rouges chocolatés et épicés. Comme on s'en doute la bouche est serrée et les bois fort bien intégré à la matière avec une fine touche de cassis en finale. L'ensemble offre un bel équilibre et une perspective de garde qui dépasse la décade. Digne d'un grand cru!
 »

International Wine Cellar, le 01/06/2000
« (77% merlot et 23% cabernet sauvignon). Arôme primaire de mûre au nez de ce vin riche, soyeux et suave qui montre des flaveurs légèrement réduites de mûre et de chocolat noir. Dans un style plus tendre, dominé par le merlot.  »

La Revue du Vin de France, Michel Bettane, le 01/06/2000
« Le seconde vin, Alter Ego, se révèle tout aussi exceptionnel et séduit par sa noblesse aromatique et sa similitude de style avec le premier vin.  »

SUD-OUEST, le 01/05/2000
« Un autre Palmer
Le second vin de Château Palmer, cru classé de Margaux a changé de nom. Exit la Réserve du Général, voici Alter Ego. Les noms latins sont à la mode, et cette nouvelle marque habille des vins plus souples que leurs aînés, avec une proportion de Merlot pouvant aller jusqu'à 60%. Alter Ego de Palmer arrive sur le marché avec le millésime 1998 et une belle étiquette dorée.
23 MAI 2000

 »

Millésimes

Fermer